Nous sommes le 19 Sep 2019, 22:47

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: WINDFOIL EN COMPETITION : interview d'Antoine ALBEAU
MessagePosté: 18 Juil 2016, 22:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2014, 20:51
Messages: 288
ANTOINE ALBEAU ET LE FOIL

Image

Félicitations pour cette victoire : pour avoir été le premier à se lancer à haut niveau en compétition et avec brio (victoire à la première participation officielle).
Il est étonnant que les médias (spécialisés et autres) n'aient pas accordé plus d'importance à cet événement majeur de notre sport qui confirme la révolution en marche.

Nicolas Goyard, talentueux compétiteur en slalom qui finit 4ème sur 250 participants de ce même raid de la Tranche a écrit sur son compte Facebook [url](https://www.facebook.com/nicolasgoyardwindsurfing)[/url] :
« Je pense quand même que le point à retenir du WE est la victoire du foil contre la planche classique, ce qui est une première historique en windsurf ! Le futur arrive et bien plus vite qu'on ne le pensait ! »

Cette victoire arrive à un moment charnière dans le développement du foil en planche à voile : croissance des ventes et des pratiquants, intérêts des compétiteurs pour le support, le travail effectué par Neil Pryde en vue des futurs supports des jeux olympiques et l'apparition de nombreux nouveaux acteurs.


On sait que tu t'intéresses au foil depuis longtemps. Quand et dans quelles circonstances as-tu découvert et essayé le foil en windsurf ?


J’ai commencé en 2000 quand j’ai vu Rush Randle et Kevin Ozee à Maui essayer de foiler sur une planche avec un foil en aluminium que j’ai toujours.
J’ai demandé à Kevin Ozee d’essayer et je suis parti quasi direct en foilant : une sensation incroyable, je planais tôt mais je n’allais pas très vite, Kevin à toujours essayé de commercialiser l’engin mais personne ne s’y est vraiment intéressé.
Ils ont aussi installé ce foil sur une planche de tow-in (surf tracté) que j’ai essayée aussi et là par contre quelques gars lui en ont achetés. C’est le top de surfer des grosses vagues avec ça, ce que je fais toujours.

Après plusieurs hiver à essayer avec eux, Kevin Ozee m’a passé la planche et le foil pour les ramener en France et en faire ici, ce que j’ai fait, je foilais de temps en temps chez moi en été, et à chaque fois c’était l’attroupement autour de l’engin, les gens se demandent toujours ce que c’est.

Mais ce n’était juste pas le moment, trop tôt pour les utilisateurs et pour les médias. C’est grâce à la Coupe America que l'intérêt pour les foils s'est développé.



As-tu dès le début cru au foil en compétition de windsurf ou est-ce venu au fur et à mesure de son amélioration, de ton expérience ?

J’y ai cru à fond mais trop pris par la coupe du Monde et mes sponsors, je devais d'abord gagner la coupe du Monde pour mes partenaires et gagner des titres, ce que j’ai fait !

Il aurait fallu avoir du temps et des sponsors derrière pour financer le projet. C’est ce que je fais maintenant.



COMPETITIONS EN WINDFOIL

Concernant cette édition du raid La Tranche - Ile de Ré organisée par le Cercle Nautique Tranchais, penses-tu que tu serais allé plus vite en funboard ? Ou au contraire que le foil t'a permis d'aller plus vite ?

C’est difficile de répondre à ça, il aurait fallu qu’il y ait 2 x A2 sur l’eau au même moment, un en windfoil et l’autre en windsurf, je pense qu'en windsurf je me serais battu avec Tristan Algret (Tristan fait parti des compétiteurs les plus rapides en PWA), donc j’aurais été là.
En foil je me suis bien battu avec Tristan aussi. Mon niveau augmentait également de manche en manche, j’ai pas mal foilé cet hiver du fait de mon problème de genou mais je n’avais pas vraiment poussé au maximum, comme je l’ai fait au raid La Tranche île de Ré.

Au Défi Wind 2016 (funny races - pas de courses officielles) j’ai pris un départ vraiment moyen pour ne pas prendre de risque et tomber. Je n’avais, par exemple, jamais croisé un sillage de bateau lièvre en foil, donc au départ du Défi j’y suis allé cool.

A la Tranche c’était une autre histoire, j’ai couru comme si j’étais en slalom mais je ne voulais pas non plus tombé, ce qui ne m'a pas empêché de prendre des départs comme les slalomer et ça ça m’a plu.



Le fait que tu te sois lancé en foil sur le raid cette année est-il lié aux évolutions du matériel ou plus à l'expérience suffisante pour te lancer ?
Aurais-tu pu le faire l'année précédente ?


Oui j’aurai pu le faire l’an passé avec mon foil de 2000 mais je ne me serais pas placé comme cette année !


Tu as participé aux funny races du Défi Wind de cette année en foil, te serais-tu lancé en foil avec 30 - 40 nds de tramontane ?

Je ne sais pas car au Défi je ne devais pas naviguer à cause de mon genou et je n’y suis allé que parce qu'on faisait une mini LD, donc je ne pense pas que j’y serais allé.


En terme de performances, considères-tu que le foil est déjà au-dessus d'un flotteur de slalom ?

Dans le light c’est compétitif mais ça dépend quel foil, le F4 est le plus performant de tous, je l’utilise avec l’aile medium (il y a une aile de light wind qui va quasiment aussi vite mais plane plus tôt). J’ai également une aile de foil high wind qui fait gagner quelques dixièmes de nœuds, la combinaison que j’utilise est la plus recommandée, je l’utilise de 9.6 m² à 5,2 m² sans problème.

J’ai fait des tops speed à San Francisco à plus de 29 nds, j’ai fait 29.67 et 29.44 sur 10s avec ce combo, je suis pas loin des 30, si j’arrive à tourner dans les 32nds là je vais être très compétitif.



En plage haute, est-ce que le foil peut également présenter des performances similaires ou supérieures avec un contrôle suffisant ?

Dans le vent fort tu peux aller aussi vite mais tu auras besoin d’un plan d’eau plat, si c’est houleux c’est assez difficile car il faut suivre la surface de l’eau si tes ailes de foil sortent de l’eau c’est le spin out direct et à cette vitesse c’est chaud.


Peut-on imaginer le foil en compétition de vitesse ?

Maintenant non mais si on y travaille un peu je pense que c'est possible, il faut développer les foil pour aller à 50 nds de vitesse mais avec 25-30nds de vent et là on pourra faire des tentatives sur des spots bien plus accessibles que la Namibie par exemple.
Nous avons des plans d’eau comme Gruissan ou Leucate qui se prêtent complètement à des épreuves de vitesse, des longueurs de plage et du vent à en perdre la tête, donc on va y arriver bientôt.



As-tu déjà essayé le foil dans cette optique vitesse ?

C’est ce que je fais et je travaille avec F4 pour développer le foil.


MATERIEL

Au début du développement du foil en planche on pouvait craindre que la gestion de l'équilibre soit plus difficile (qu'en kite) et qu'elle soit un frein à son développement et en face un sport assez différent du funboard et réservé au petit temps.
Les premiers foils, en particulier tout le travail de précurseur qu'a effectué la marque AHD, dans une optique facilité d'accès et non de compétition, a conduit à un équipement orienté petit temps, avec un flotteur spécifique, une position spécifique avec des voiles beaucoup plus petites.

Depuis des foils plus orientés performances et compétition sont apparus.

Concernant le matériel, dans une optique performances et compétition, considères-tu que le foil nécessite un flotteur avec un shape spécifique (en dehors du boîtier d'aileron éventuellement renforcé) : un boîtier d'aileron / foil plus avancé, des straps plus avancés, un shape spécifique ?


Je ne peux pas tout raconter car j’ai pas mal testé et je sais ce qu’il faut pour que ça marche.

On me voit avec des grandes voile car je veux être performant, si tu veux te balader et évoluer tranquillement tu peux mettre 2 voir 3 tailles de voile en moins, il ne faut pas oublier qu'actuellement les foilers sont souvent des gars légers donc ils toilent en fonction, si tu peux être compétitif, tu dois mettre la taille de voile en conséquence. C’est comme en slalom.



Il semble que tu ais navigué avec des flotteurs assez volumineux et larges, peux-tu nous en dire un peu sur le flotteur utilisé ?

J’utilise des planches de slalom normales, j’ai la light wind RRD qui marche super bien. Et j’ai un autre proto RRD qui fait la même largeur avec quelque différence de positionnement de strap et rondeur de rail.


Le volume et / ou la largeur ont-ils un impact important sur les phases de démarrage - décollage ?

Le décollage se fait grâce à la taille des ailes du foil, si tu as des ailes avec plus de superficie tu décolles plus tôt.


Ne sont-ils pas gênants ensuite (prise d'air, coup de frein en cas de touchette avec les vagues) ?

Oui c’est sur que la planche est assez importante mais surtout pour les débutants ensuite la correction est possible avec le niveau du rider.


Concernant le foil lui-même, tu travailles aujourd'hui avec des foils F4 Foils Fins (société américaine basée en Californie), depuis quand travailles-tu avec eux ?

Je travaille maintenant avec F4 depuis cet hiver sur le foil mais j’ai déjà bossé avec eux sur des ailerons de slalom qui marchaient bien il y a quelques années.


Comment travailles-tu avec eux, est-ce que le produit est déjà très abouti (pour la compétition) ou nécessite-t-il encore des développements significatifs ?

Ils avaient un produit déjà fait que j’ai testé et on a fait de nouvelles ailes que j’ai testé et maintenant le produit que l’on a est très performant.
On a un nouveau shaft (mat) qui est meilleur que l’ancien, le produit est complètement abouti, j’avais un modèle que l’on a fait évoluer au moment du Défi Wind. Au raid La tranche ile de Ré, j’avais un nouveau modèle en test qui à priori marche pas mal.
Nous confirmons !!!


Peux-tu nous donner une idée de la plage de vent pour un foil comme celui que tu as utilisé à La Tranche ?

Lors du premier raid le vent était d'environ 8 nds au minimum (à la bouée), alors que le deuxième jour il y avait 17-18 nds environ. Avec la configuration que j’avais tu peux naviguer dans tout type de vent, c’est aussi ce que j’essaie de développer avec F4, Un foil qui marche dans une plage de vent immense.
Si tu dois acheter un foil à 2000 euros et que tu dois en plus acheter 2 jeux d’ailes le coût total peut devenir trop élevé.
J’ai beaucoup d’amis qui aimeraient acheter un foil mais ils ne savent pas s'ils prennent le LightWind, Medium ou HighWind, chez F4 on a bien bossé pour justement prendre ce combo que j’utilise toujours.



Travailles-tu également avec Neil Pryde sur le foil, travaillez-vous sur les mêmes foils ?

Non je ne travaille pas sur le projet RSX foil convertible, je voulais aller l’essayer pour comparer avec le F4 mais mon fils est né au moment ou je pouvais y aller.
Ils sont descendu à l’Île de Ré à mon école de voile pour justement pouvoir tester mon F4, donc bien sur je suis monté sur le RSX foil qui marche très fort aussi avec un programme orienté lightwind bien sur mais avec des tops speed impressionnantes.
J’ai eu la chance de tester beaucoup de foils de marques différentes pour voir ce que font les autres également.



Concernant les voiles, tu sembles utiliser des surfaces similaires à celles que tu utiliserais en slalom, est-ce bien le cas ?

Non j’utilise en gros une taille en dessous de ce que je prends en slalom, dans le vent fort tu peux diminuer encore plus vite les surfaces de voiles. Si tu navigues surtoilé la difficulté de stabilité arrive et tu ne peux plus border et donc avancer vite.


TECHNIQUE ET NAVIGATION

Sur tes navigations au raid, naviguais-tu de manière similaire à un flotteur de slalom ou cela reste-t-il très différent (position, appuis) ?

Tout est différent, beaucoup de gainage et pas mal dans les bras aussi, c’est complètement différent du slalom, tu navigues plus droit et tu bordes moins et souvent tu ne veux pas aller trop vite pour ne pas perdre le contrôle et te crasher !!


La maîtrise de l'équilibre vertical (maintenir le « vol ») reste-t-elle la préoccupation majeure dans tous les cas ?

Oui car plus tu vas vite et plus ton foil devient puissant et veut sortir de l’eau. Sur ce point le kite a un avantage car leur aile exerce une pression qui contre la poussée du foil et sa tendance à sortir de l'eau. En windfoil c’est toi qui doit contrer la poussée du foil donc c’est moins facile, je fais aussi du kite foil avec une aile F4 qui était bien plus aboutie que celle pour le windfoil quand j’ai commencé à travailler avec eux, on s’en est inspiré beaucoup.


La lecture du plan d'eau (clapot) devient-elle moins importante du fait de passer « au-dessus » ?

Si c’est du petit clapot c’est top car tu ne regardes même pas.
Si c’est comme au Défi ou à La Tranche là tu dois regarder beaucoup le clapot et suivre la surface de l’eau pour éviter que le foil ne sorte de l'eau. C’est pas facile facile surtout si tu te fais des bords en comparaison avec des slalomers.



Cela reste un engin un peu moins maniable qu'une planche avec aileron ?

Pas du tout, c’est très réactif mais ça dépend du modèle, le foil de F4 est assez réactif, avec l’aile plus grosse que celle que j’utilise le foil devient bien plus neutre et facile.


Est-ce qu'un windfoil aurait sa chance en slalom downwind niveau PWA ?

Dans le lightwind comme on a fait en PWA à Costa Brava cette année, je pense que le foil peut être performant surtout si tu arrives à faire des jibes en restant au dessus de l'eau. Donc à voir.


PERSPECTIVES

Comment vois-tu l'avenir du foil en compétition : quel est le format idéal de course ?

On pourrait faire des LD, des slaloms ou des upwind/downwind comme en windsurf.
Mais c’est certain que les longs bords sont agréables car c’est vraiment le top de glisser au dessus de l’eau sans rien sentir et surtout sans bruit.



La plage de vent possible ?

Tout type de vent, mais le light sera plus facile


Est-ce pour toi un bon support pour les Jeux Olympiques ?

Je pense que c’est un très bon support pour les JO, il faut aller de l’avant et le foil c’est maintenant et pas demain !!!
Il faut que le foil soit Olympique, c’est le futur du windsurf !!!
Neilpryde l’a compris depuis le début et ils font du bon travail.



Est-ce que la PWA devrait intégrer le foil très rapidement, dès la saison 2017 ?

Bien sur et je vais pousser pour, il y a eu cette année une nouvelle règle qui est apparu pour l'interdire, elle est née sans que les coureurs soit prévenus, c’est très étonnant !!
Donc il faut l’enlever pour 2017 - c’est clair.



Merci beaucoup pour nous avoir accordé cette interview et pour avoir ouvert de nouvelles perspectives au windsurf. Nous te souhaitons beaucoup de succès avec ou sans foil.

Image

_________________
FORMULA / SLALOM


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: WINDFOIL EN COMPETITION : interview d'Antoine ALBEAU
MessagePosté: 18 Juil 2016, 22:32 
En ligne

Inscription: 03 Juin 2013, 21:56
Messages: 205
bravo belle interview et belles perspectives pour l avenir!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: WINDFOIL EN COMPETITION : interview d'Antoine ALBEAU
MessagePosté: 18 Juil 2016, 23:01 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Fév 2006, 00:38
Messages: 4473
Localisation: Alsace + Limousin
C'est sympa à lire.
Pas mal de conclusions ou constatations me semblent très transposables à ce qu'un amateur peut ressentir sur l'eau à son niveau en plus.

_________________
Matos lac / vent faible, abandon de la Formula au profit du foil.
Slant 133 / Airtime 145 / Vini Pro / voiles freeraces 2 - 3 cam de 5.9 à 8.6
1.86 m - 95 kg


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: WINDFOIL EN COMPETITION : interview d'Antoine ALBEAU
MessagePosté: 19 Juil 2016, 07:44 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Nov 2004, 09:44
Messages: 2514
Localisation: Saint Aubin de Médoc (33)
Très très très intéressant :!:
:arrow: Merci à Antoine d'avoir accepter de répondre à cette interview et à mag d'en être à l'initiative :idea:

_________________
Boards : Starboard IS 83 et 72, Tabou 3S 96 et AIRIDE 91, Fanatic 99
Voiles : slalom S2MAUI VENOM 2019 - freeride Neil Pryde Atlas
Ailerons : Zfins + Chopper
Foil : LOKEFOIL LK1 + ailes 1200, 1000 et 850

Shop : Glissup/Bordeaux


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: WINDFOIL EN COMPETITION : interview d'Antoine ALBEAU
MessagePosté: 19 Juil 2016, 08:53 
Hors ligne

Inscription: 16 Sep 2014, 00:46
Messages: 686
Quand Antoine parle du potentiel du jibe en l'air la vidéo du dernier jour de l'aff est édifiante!!! Admirez comment William dépose tout le monde, et comment le rider en aileron se fait passer par tous les foils!!! Le team Lokefoil a encore fait très mal sur ce coup là aussi...

http://www.aff.net/videos.php?vStart=0&id=195


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: WINDFOIL EN COMPETITION : interview d'Antoine ALBEAU
MessagePosté: 19 Juil 2016, 11:44 
Hors ligne

Inscription: 07 Mar 2005, 21:12
Messages: 517
longindvag a écrit:
Le team Lokefoil a encore fait très mal sur ce coup là aussi...



En meme temps il n'y avait pratiquement qu'eux ^^ ^^ et en plus les riders sont parmis les meilleurs déjà donc ca ne veut pas dire grand chose meme si a mon sens le loké semble avoir de tres belles dispositions il ne faut pas tirer des conclusions à l'emporte piece

_________________
dinosaure addicted


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: WINDFOIL EN COMPETITION : interview d'Antoine ALBEAU
MessagePosté: 19 Juil 2016, 12:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Sep 2008, 09:24
Messages: 81
Localisation: Fleurus (Belgique)
eh bien il répond à quasi toutes mes interrogations..... la dernière lequel est le meilleur ou le pire (foil evidement ) ;)

_________________
Ils:tabou 3s 106 ,rrd fsw 94 / fanatic fsw 85l
Elles: loft lips 4.7 ;5.2;5.7/wavescape 6.1 /loft O2 ;7.4 6.8
pilote:+50 ans /72kg freerider dans l'âme


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: WINDFOIL EN COMPETITION : interview d'Antoine ALBEAU
MessagePosté: 19 Juil 2016, 17:50 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Déc 2007, 21:42
Messages: 1276
Localisation: Ambés /Lacanau le Tedey
Très bonne interview , merci :lol: :lol:

_________________
Mes vidéos

"Tout le monde savait que c'était impossible jusqu'au jour où est venu un homme qui lui ne le savait pas , et qui l'a fait " Marcel Pagnol


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: WINDFOIL EN COMPETITION : interview d'Antoine ALBEAU
MessagePosté: 19 Juil 2016, 20:00 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Aoû 2008, 19:59
Messages: 2424
Localisation: Caen (14) - La Baule (44) - St Co (56)
Toujours aussi impressionnant le Tonio, sur n'importe quel support !! :shock:

_________________
My FeedBack
1m89 - 88kg
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: WINDFOIL EN COMPETITION : interview d'Antoine ALBEAU
MessagePosté: 25 Juil 2016, 18:32 
Hors ligne

Inscription: 01 Juin 2016, 13:03
Messages: 19
je pense qu'il faudra équiper les boards de sondeur :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: WINDFOIL EN COMPETITION : interview d'Antoine ALBEAU
MessagePosté: 27 Juil 2016, 08:39 
Hors ligne

Inscription: 15 Mai 2006, 15:23
Messages: 411
Déjà qu'avec les Formulas les algues étaient galère , je te dit pas avec le foil ......


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: WINDFOIL EN COMPETITION : interview d'Antoine ALBEAU
MessagePosté: 27 Juil 2016, 17:30 
Hors ligne

Inscription: 06 Déc 2014, 18:31
Messages: 170
Localisation: Bretagne
Foil antiweed :lol:

_________________
Image Powered by MWS


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: WINDFOIL EN COMPETITION : interview d'Antoine ALBEAU
MessagePosté: 13 Sep 2016, 13:55 
Hors ligne

Inscription: 16 Aoû 2007, 20:26
Messages: 6313
Le Foil F4 de Tonio en gros plan, et il a toujours en tête les 100km/h en Foil:

http://pluzz.francetv.fr/videos/riding_ ... 89623.html

_________________
Image
(Kona Maholo) + Starsurfer S + RRD Air SUp 10"2 et Gong CouineMarie 11"6 gonflable pour les kids et le SUP
1m85 100kg
Spot: Monteynard - Leucate - Argelès. AV Perf Weed 39
Feedback Stef38


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: WINDFOIL EN COMPETITION : interview d'Antoine ALBEAU
MessagePosté: 13 Sep 2016, 15:33 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Aoû 2008, 19:59
Messages: 2424
Localisation: Caen (14) - La Baule (44) - St Co (56)
La minette qui présente ça s'appelle: Tiga 8)

_________________
My FeedBack
1m89 - 88kg
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: WINDFOIL EN COMPETITION : interview d'Antoine ALBEAU
MessagePosté: 25 Sep 2016, 19:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Mai 2014, 16:15
Messages: 592
L'histoire est en marche:

http://www.neilpryde.com/blog/sebastian ... -foil.html

_________________
Je m'en remets au vent.

Franck

Aéromod Easy LW/Easy S etc... => http://www.aeromod.eu
Planches: home made 225/70 + 212x59 , Voiles: Vector7.8, Vector5.6, EasyPanther 4.7, Torro 4.0, Blow 3.3,
1m76 66Kg

Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: carve85, Denis44 et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com