Nous sommes le 20 Avr 2021, 00:12

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: les standards des rallonges de mâts
MessagePosté: 21 Avr 2020, 21:53 
Hors ligne

Inscription: 10 Mar 2009, 14:50
Messages: 680
Localisation: Ile-de-France
Bonjour,

je suis perdu dans les différents termes utilisés pour les rallonges de mât, ou alors, j'ai peut-être la mémoire qui flanche :( ,
Entre l'euro pin, le push pin, le U pin, l'axe universel push pin, l'US pin, je me mélange les pinceaux.

J'ai des plaquettes de pdm en euro pin.

Par exemple, pour cette rallonge, il est précisé: modèle push pin approuvé

Image

un autre site, il est indiqué: axe universel U pin

Image

Les deux modèles semblent pourtant être identiques :?: :!:

Du coup, je ne sais pas si ces modèles s'adaptent sur un pdm euro pin ou s'il me faut un autre standard de pdm.

Des avis éclairés seraient les bienvenus pour m'éviter un mal de crâne... :roll:

Merci d'avance


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: les standards des rallonges de mâts
MessagePosté: 22 Avr 2020, 03:54 
Hors ligne

Inscription: 21 Mai 2008, 11:27
Messages: 3334
Localisation: Nouvelle-Calédonie (22° S.), Kanaha, Kihei (21° N.)
Il n'existe que 3 standards pour la liaison rallonge/pied de mât, mais il existe plusieurs noms pour les deux premiers standards:
- La carotte, appelée aussi Europin (au départ, par les américains, par opposition à leur système, le push pin), et abrégé en U pin (en anglais, Euro se prononce Youro, et U se prononce You), ou encore UXT.
- Le push pin (ou US pin, car inventé aux USA), où on a deux petits ergots en inox qui dépassent sur les côtés d'un petit cylindre en plastique.
- Le MXT, qui est le standard de Neil Pryde. Le système en lui-même est très bon, mais a le gros inconvénient de ne pouvoir être utilisé qu'avec un pied de mât Neil Pryde; si les choses n'ont pas changé, le remplacement du tendon (dont la qualité est très moyenne) est compliqué, et surtout, la sécurité sur le pied de mât NP est moins bien conçue que sur un pied de mât Chinook, par exemple. Le résultat est que si tu casses ton tendon sur un pied de mât Chinook, tu n'endommages pas le pont de ton flotteur (la partie haute du pied de mât vient taper sur la plaquette), alors que si tu casses le tendon sur ton PdM N.P., la partie haute du PdM tape sur le pont du flotteur, et y fait des trous. Pour cette raison, j'ai renoncé à utiliser le MXT.

Les deux photos que tu montres correspondent à des rallonges utilisant le système de la carotte (Europin). Il y a eu une erreur dans la description sur le site que tu as consulté, d'où ta confusion.

Les autres différences sont entre les diamètres des rallonges (SDM ou RDM), et le positionnement des poulies et du taquet coinceur, par rapport au positionnement des fermetures éclair permettant l'accès aux cambers des voiles de slalom. Si tu as des voiles à cambers Severne ou Point 7, il vaut mieux utiliser une rallonge Severne ou Point 7.

Deux rallonges qui sortent du lot, mais dont je ne sais pas si elles sont toujours fabriquées, ou si on peut les trouver facilement:
- la rallonge NP conçue (si mon souvenir est correct) pour la RS One (planche convertible foil/slalom), apparemment plus au catalogue: elle permettait de gréer les voiles à cambers de toutes marques, et était conçue pour pouvoir monter facilement un palan d'amure.
- la rallonge Starboard, convertible RDM/SDM: quel que soit le mât qu'on utilise, on n'a besoin que d'une seule rallonge.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: les standards des rallonges de mâts
MessagePosté: 22 Avr 2020, 07:16 
Hors ligne

Inscription: 10 Mar 2009, 14:50
Messages: 680
Localisation: Ile-de-France
Merci pou toutes ces précisions.
Je pensais bien à un système euro pin (u pin) pour la rallonge montrée en exemple, mais la mauvaise description a créé la confusion du coup.
J'aime bien ce système de rallonge avec les taquets sur-baissés en inox, ça paraît costaud.
Et oui, j'ai une Severne Turbo et quand j'ai voulu la gréer avec ma rallonge North à cliquet, je me suis retrouvé comme un con avec l'amure à 4 poulies séparées par le milieu, impossible d'utiliser la rallonge North.
Du coup, pour voir la gueule de la voile une fois montée, j'ai pris une rallonge classique et utilisé que les 2 poulies extérieures en 2 passage de bouts, mais pas très fiable à l'utilisation.
Je n'ai fait qu'une sortie avec, mais il va falloir effectivement que je me trouve une rallonge adaptée Severne ou P7, je regrette d'avoir acheté cette voile en fait.
Encore merci pour le topo sur les différents standards.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: les standards des rallonges de mâts
MessagePosté: 22 Avr 2020, 08:21 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Fév 2008, 20:52
Messages: 8031
Localisation: PERPIGNAN
misterguil a écrit:
Et oui, j'ai une Severne Turbo et quand j'ai voulu la gréer avec ma rallonge North à cliquet, je me suis retrouvé comme un con avec l'amure à 4 poulies séparées par le milieu, impossible d'utiliser la rallonge North.
.

Sur une North à cliquet, tu as 2 sorties de bout : il suffit d’utiliser la bonne pour pouvoir gréer une voile avec une poulie perpendiculaire à la voile (mais tu ne feras pas ce loop and go si pratique avec une poulie dans le sens de la voile, il faut enlever le bout du taquet en fait)
Après, reste que l’ouverture des cams est de l’autre côté donc forcément moins pratique mais parfaitement faisable (j’ai aussi une Severne)
Voir ce schéma

Image

_________________
1.82m 72kg
Exo RF81 V1 et V2 / Lokefoil Race
Gun Vector 5m / Xosails Gold Foil 6m Vega 4.3 / S2 VFR 7m


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: les standards des rallonges de mâts
MessagePosté: 22 Avr 2020, 17:34 
Hors ligne

Inscription: 10 Mar 2009, 14:50
Messages: 680
Localisation: Ile-de-France
Ce n'est pas tant le problème de sorties de bout et le fait de devoir retirer le bout de la rallonge, même si ça enlève tout l'intérêt de la North à cliquet. Après, si ne passer le bout que sur 2 réas au lieu des 4 n'a pas tant d'influence que ça sur le côté sécurité et solidité, pourquoi pas.
Mais l'idéal est quand même cette configuration:
Image
Image
Image

L'avis d'un utilisateur de voile Severne
Image

D'un autre côté, ma voile Severne Turbo même si c'est un modèle freeride de 2012 en 9,2, faut quand même bien lui tirer sur la gueule pour bien l'étarquer.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com