Nous sommes le 01 Oct 2022, 23:58

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Le jybe, compliqué pour moi…
MessagePosté: 04 Aoû 2021, 17:16 
Hors ligne

Inscription: 11 Nov 2020, 19:49
Messages: 330
Bonjour à tous,

En ce moment, je tente de faire des jybes.
Je suis au planning, travers au vent, je me décroche du harnais, je sors mon pied arrière, j’appuie sur le care, la planche tourne, et c’est là que ça ce complique….

J’arrive à peu près à placer mes pieds dans la nouvelle amure, mais j’ai un gros problème lors du changement d’amure de la voile,
Quand j’arrive à la changer, je suis obligé de l’attraper par le mât puis par le wishbone, sinon, elle tombe dans l’eau.

Est ce que certain aurait déjà connu ce ou ces problèmes de cette manœuvre si emblématique du Windsurf ??

Merci à tous

Aurélien


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jybe, compliqué pour moi…
MessagePosté: 04 Aoû 2021, 19:27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Aoû 2005, 19:19
Messages: 1015
Ton centre de gravité est primordial. Des que la manœuvre est lancée, il faut l'avancer en permanence, ne jamais reculer les fesses ou les épaules.

Points clés : fléchi bien les jambes pour avancer le bassin, puis avance ta ligne d'épaule vers le wish à l'approche du vent arrière. Au changement de pied, pose ton pied avant dans l'axe de la planche, entre le pdm et les straps avant.

La suite, tu nous en reparle..


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jybe, compliqué pour moi…
MessagePosté: 05 Aoû 2021, 04:14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Déc 2005, 09:28
Messages: 2414
Localisation: Paulliac/Bretagne/le Jai
C'est ou le problème de devoir attraper le mat au changement d'amure ?!

Avec une grosse bâche et peu de vent, on est un paquet a passer par le mat...

C'est absolument normal et tout à fait académique, voir le tuto suivant :

https://youtu.be/rOslwwcb8pQ

De toute manière, tu peux voir sur ce tuto que la petite Bretonne de saint Colomban avec son gros flotteur et sa grosse voile à de toute manière les mains très très près du mat. (Tu remarqueras aussi qu'il faut super beau en Bretagne, enfin au moins à saint Colomban ! ^^ ).

Le jibe (sans Y, sinon, cela paraît encore plus compliqué), est certainement la figure qui demande le plus d'efforts et de travail dans l'apprentissage du windsurf. ( avec le saut).

Donc, ne te fait pas tant de bille !

Pour être à l'aise au jibe, il faut en bouffer.

Accepter parfois de naviguer non surtoiler à taper le record du monde de vitesse dans les 15 nœuds mais au contraire descendre d'une taille de voile, mettre un flotteur pas trop petit, un aileron 2 cm plus court si tu as du vent histoire de privilégier la maniabilité et 2 cm plus long pour te replacer sur le plan d'eau en cas de vent léger après chaque jibe.

Travailler ton enchaînement avec une planche freeride aux rails ronds type Starboard Carve ou équivalent.

_________________
Quiver samouraï mk1 : Wingfoil F-One 6,6 + aile 220 et 1800, RRD Freeride air, recherche Red Paddle windsurf.

Quiver camping car : Exocet RS D2, JP crossback, Exocet windsup 11,8, F2 Comet 145.

Remorque : Exocet Xlongboard 11,5, Starboard Whooper extra, Starboard Carve 161, Exocet Windsup 10,2, Kona 10,5 TT, Starboard Hypersonic 133 wood, Kona 9,5 TT, Exocet Xwave 129, Kona mini Tanker TT, RRD Twin tip 65, AHD 70 NT, Naish Floater.

AHD 98NT, Ray 145 wood, cruiser wood convertible, Naish Javeline 17"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jybe, compliqué pour moi…
MessagePosté: 05 Aoû 2021, 05:31 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Sep 2013, 19:02
Messages: 115
Localisation: Caen (14)
Tu es dans le cycle normal. Ça fait 5 ans que je travail cette manœuvre. La progression est lente mais constante. J’en suis à presque garder le planning.
Bien abatte avant de de démarrer pour avoir un max de vitesse et réduit le rayon.
Arrondir la courbe pour ne pas casser la vitesse.
Transférer du poids sur l’avant du flotteur pour que ça glisse.
Je reprends toujours mon gréement pas le mat au changement amure.
Tu verras que le temps de contact de ta main sur le mat vas racourcir avec la progression dans la manœuvre.

_________________
Movescount :arrow: YouTube :arrow: RuTube
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jybe, compliqué pour moi…
MessagePosté: 05 Aoû 2021, 05:39 
Hors ligne

Inscription: 10 Déc 2013, 14:18
Messages: 1816
Localisation: 66
Moi y a un truc qui m’a vraiment beaucoup aidé :

Bien reculer la main arrière sur le wish et pendant la rotation la garder proche de la tete, jusqu’au passage en fausse panne.

Ça stabilise beaucoup.

_________________
mon feedback: viewtopic.php?f=24&t=87071
mon feedback 2 : viewtopic.php?f=24&t=89845

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jybe, compliqué pour moi…
MessagePosté: 05 Aoû 2021, 06:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Avr 2006, 11:02
Messages: 2711
Localisation: Nantes
Un exemple

https://www.facebook.com/damien.nico/vi ... 510308929/

_________________
Planches: Falcon 80, JP speed 45
Voiles: P7 ACX
Ailerons: UFO
V max 50.32 nœuds
NM 40.50 nœuds


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jybe, compliqué pour moi…
MessagePosté: 05 Aoû 2021, 07:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Déc 2005, 09:28
Messages: 2414
Localisation: Paulliac/Bretagne/le Jai
Moi ce qui m'a aidé, c'est 15 jours de stage à Safaga et un œil critique qui corrige ma position.

J'avais tendance a trop faire mordre le rail, trop reculer, trop penser a maintenir mon équilibre sur la planche.

En réalité, il est bien plus simple de prendre son appui sur la voile ce qui règle bien des choses : tu gardes de la puissance dans la voile, tu avances naturellement tes appuis.

Regarder des vidéos de pros dans les vagues est trompeur : on a toujours l'impression qu'ils mordent le rail de toutes leurs forces alors que le mouvement doit être modéré, surtout sur le plat ou le flotteur doit rester relativement à plat justement.

Autre étape pas facile a franchir pour moi, tourner les épaules en fin de jibe par rapport aux pieds afin de garder de la puissance dans la voile et de ne faire basculer le gréement qu'une fois que le flotteur a quasiment terminé son virage.

La perfection à laquelle tu aspires est dans ce mouvement d'épaules : plus tu vrilleras le haut de ton corps, plus tu retarderas le basculement de ton gréement, (sans rester bloqué dans cette position, ce qui peut aussi être un défaut) plus tu auras de la puissance dans la voile ce qui te permettras de basculer ton gréement sans temps mort.

L'étape suivante...le racing jibe...qui comme son nom ne l'indique pas est très utile dans les vagues de bonne taille.

_________________
Quiver samouraï mk1 : Wingfoil F-One 6,6 + aile 220 et 1800, RRD Freeride air, recherche Red Paddle windsurf.

Quiver camping car : Exocet RS D2, JP crossback, Exocet windsup 11,8, F2 Comet 145.

Remorque : Exocet Xlongboard 11,5, Starboard Whooper extra, Starboard Carve 161, Exocet Windsup 10,2, Kona 10,5 TT, Starboard Hypersonic 133 wood, Kona 9,5 TT, Exocet Xwave 129, Kona mini Tanker TT, RRD Twin tip 65, AHD 70 NT, Naish Floater.

AHD 98NT, Ray 145 wood, cruiser wood convertible, Naish Javeline 17"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jybe, compliqué pour moi…
MessagePosté: 05 Aoû 2021, 08:51 
Hors ligne

Inscription: 11 Nov 2020, 19:49
Messages: 330
Merci à tous,

Je me sens rassuré car j’ai l’impression que tout le monde est déjà passer par cette étape.
Pour la bretonne, elle navigue sur mon plan d’eau !
Souvent du thermique de 15-17kntd !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jybe, compliqué pour moi…
MessagePosté: 05 Aoû 2021, 12:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2012, 21:20
Messages: 206
Localisation: 13
+1 avec lo406 pour les points clefs, je pense que l'appui et la flexion sur la jambe avant rentre dans un bon tiers dans la réussite d'un jibe plané.
Le fait de passer en appui sur la jambe avant permet d'engager ton gréement sur l'avant et de redonner de la puissance à la voile pendant la courbe.
La rotation du bassin et la position des épaules pour faire face à la voile tout le long de la courbe est aussi un bon gage de réussite.

Au début on cherche surtout à pas perdre trop au vent et on fait souvent des jibes travers/ travers qui sont en fait très techniques a réaliser, l'apprentissage sera plus simple si tu élargi la courbe.
Et si tu veux pas perdre trop au vent le "Sink jibe" est aussi une bonne option qui permet de bien travailler la technique du passage Boom to Boom.

Y'a pas de secret plus t'en bouffe, mieux c'est :P


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jybe, compliqué pour moi…
MessagePosté: 07 Aoû 2021, 09:56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Aoû 2007, 08:44
Messages: 967
Localisation: 14
Je n'ai pas la prétention de maîtriser le gybe (malgré 30 années d'entrainement :? ) mais, en plus des différents conseils ci-dessus, j'insisterais sur les points suivants:
. attaquer avec beaucoup de vitesse
. veiller à maintenir l'assiette longitudinale du flotteur pour conserver la glisse (j'ai tendance à trop appuyer sur l'arrière et je perds souvent de la vitesse) => essayer d'appuyer sur le wishbone comme si tu voulais enfoncer le mât dans le rail de pied de mât (et mettre du poids sur le pied avant)
. ouvrir la courbe une fois que tu as passé le vent arrière afin de repartir grand largue (ce qui facilite la reprise du planing) alors que j'ai souvent tendance à fermer la courbe pour ne pas trop me décaler sous le vent
. rapprocher le wishbone des épaules (en écartant les mains et en pliant les bras) alors que j'ai souvent tendance à gyber avec les bras tendus

J'ai eu journée de rêve dans mon existence où tous mes gybes passaient sans perdre le planing. C'était en 95 à Sagres au Portugal avec une Tiga ACR 285 et une NP World Cup Racing 6,0 (pas vraiment ce qu'il y a de plus manoeuvrant). J'avais particulièrement soigné les 3 premiers points ci-dessus. C'était surtout le gybe attaqué "tribord amure" (vent venant de la droite) et en arrivant en bord de plage qui passait comme à la parade.

Depuis ce jour-là, ce sont 3 gybes maxi par session où j'arrive à conserver le planing en sortie (mais souvent 0% de réussite). :?

Il faut en bouffer avant que ce soit vraiment fluide.

_________________
Matos : AHD Fury 95, Sealion XL
XT DESIGN Free Slalom 110
ELIX R1X L 130
THE LOFT : Racing Blade 9,5 / SwitchBlade 8,5 & 6,8 & 5,8 / Lip Wave 5,7 & 5,0 & 4,5
EZZY : Lion 7,5 / Cheetah 6,5


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jybe, compliqué pour moi…
MessagePosté: 08 Aoû 2021, 21:05 
Hors ligne

Inscription: 13 Oct 2020, 07:11
Messages: 155
Localisation: région lémanique
Attraper le mat en premier n'est pas pénalisant .. surtout pour les grosses toiles lourdes ou les conditions difficiles (gros clapot).

Regarde Delphine Cousin .. elle passe légèrement par le mat avant ... mais ça reste rapide.
https://www.youtube.com/watch?v=24Fsg4VeKfg&ab_channel=St%C3%A9phaneKrause

Entraine toi au sol à trouver le centre de rotation de ta voile pour la faire pivoter à une main ... qd tu glisses ta main avant sur le wishbone proche du mat lors du basculement ... il faut tirer vers soi pour donner une impulsion supplémentaire à la rotation .. ce n'est pas uniquement le vent qui la fait tourner en lachant la main arrière.

Si tu as la sensation de devoir attraper le mat à chaque fois ... p'tre que tu n'as pas vraiment passer le vent arrière ... car si tu attrapes le wish .. tu tombes en arrière car la voile refuse de tourner.

_________________
rider: 1.82cm / 73 kg
windsurf: 3s 76 / Rocket 105 / 125
windfoil: Airride 81, Foil Starboard GTR+
sails: 4.2 / 4.7 / 5.3 / 5.8 / 6.7 / 7.8


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jybe, compliqué pour moi…
MessagePosté: 13 Aoû 2021, 14:37 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Oct 2017, 05:28
Messages: 896
Localisation: Toulouse
Salut Aurélien,
D'après ce que tu décris, tu switch les pieds avant de passer la voile. Ok, surtout si tu as une voile plutôt grande. L'erreur la plus classique est de simplement lâcher la main arrière et de laisser la voile partir (j'ai fait ça pendant des années) : fort balourd de la voile qui te déporte.
Il faut vraiment guider ta voile. Si tu as switché les pieds, tu attaques normalement un peu côté fausse panne. Le mat est donc normalement un peu sur l'arrière. Lorsque tu flip ta voile, il faut vigoureusement avancer le mat et l'amener sur le nouveau côté au vent. Pour ça, il faut soit rapprocher la main du mat soit carrément saisir le mat. Pense vraiment que tu veux jeter ta voile vers l'avant et au vent. Ne tardes pas trop à switcher la voile, car cela demande de plus en plus de 'punch' puisque le mat est encore plus sur l'arrière.
Le jibe en switchant la voile en premier puis les pieds demande un bon timing mais un peu moins de vigueur lors du switch de la voile, qui se fait aussi plus tôt. Bien sur, il faut être assez à l'aise en switch stance.
Répète les étapes à terre. Beaucoup de visualisation mentale. Lorsque tu essayes en nav' et normalement tu échoues, prend le temps de revisualiser ce que tu as fait, et où est l'erreur. (position des pieds, as tu pensé à bouger ta lain avant avant le flip voile...). Puis lors de l'essai suivant concentre toi à corriger ce point. Tu progresseras étape par étape. Évite surtout de recommencer sans avoir fait cette analyse : tu as toutes les chances de refaire la même erreur, et cela l'ancrerait dans ta mémoire musculaire, ce qui rend le travail de correction encore plus long.
Donc oui, il faut en bouffer, mais il faut bien mâcher et digérer les erreurs.

_________________
Custom perso le jouet : 190x72/110l
Custom perso Viral Calisson : 170x62/100l
Aeromod v2 FreeXL EasyXL (2020) EasyM
Aeromod v1 EasyLW - EasyS


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jybe, compliqué pour moi…
MessagePosté: 15 Aoû 2021, 04:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Juin 2006, 18:04
Messages: 36
Oui c'est tout à fait normal.
Regarde plus loin devant.
Cherche un plan d'eau tout plat.
Reste sous le vent.
Balance la voile tôt dans la manœuvre.
Utilise un flotteur un peu plus gros par rapport à la voile.
Recule ta main arrière.
Pense à déclencher à l'abattée et reprendre à l'abattée de l'autre amure, 1/4 de tour seulement !

_________________
Le Blog de Planche de Manu : http://windsurf.lepicture.com/
Ma chaîne youtube: https://www.youtube.com/user/frenchsalsa


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jybe, compliqué pour moi…
MessagePosté: 15 Aoû 2021, 17:23 
Hors ligne

Inscription: 11 Nov 2020, 19:49
Messages: 330
petit retour,

au moins une trentaine de jybe tentés aujourd'huui,

quasiment tous sont passés, a quelques exceptions,

meme si ils ne sont pas toujours beau,

belle amélioration ajd

merci à tous de tous vos conseils


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jybe, compliqué pour moi…
MessagePosté: 17 Aoû 2021, 17:00 
Hors ligne

Inscription: 16 Mar 2006, 15:51
Messages: 1036
Aurélienwind06 a écrit:
J’arrive à peu près à placer mes pieds dans la nouvelle amure, mais j’ai un gros problème lors du changement d’amure de la voile,
Quand j’arrive à la changer, je suis obligé de l’attraper par le mât puis par le wishbone, sinon, elle tombe dans l’eau.


Prendre le mât en pincette avec la main arrière juste au dessous de la poignée de wishbone te force à déplacer ta main avant vers le centre de rotation du gréement avant de faire tourner la voile. C'est une étape indispensable dans l'apprentissage du jibe, pas de soucis : https://youtu.be/HU4YnWEc6nc?t=15
Si on déplace la main avant vers le mât mais en gardant le bras avant tendu, on lâche le wishbone avec la main arrière et elle attrape le mât en pincette mais trop bas sur le mât, on a le risque que le gréement se retrouve penché sur l'arrière, avec comme conséquence, un cabrage de la planche et un lof brutal. Il faut alors vite pencher le gréement vers l'avant pour reprendre de la vitesse. C'est un défaut qu'on voit très bien sur cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=NQgN-l9YAQo&t=15s

L'étape suivante de progression, il faut fléchir le bras avant au niveau du coude lorsque tu as le mât en main, lâcher la main arrière et effectuer un mouvement de rotation rapide vers l'avant de ta main avant, puis venir croiser ta main arrière au dessous de ton bras avant pour attraper le wishbone sous l'autre amure. Si tu as le bras avant tendu, cela va ralentir la rotation du gréement (allonge du rayon de rotation) et tu risques de planter le point d'écoute de la voile dans l'eau. En gardant le bras fléchi, tu augmente la rotation du gréement (plus petit rayon de rotation), le gréement est plus proche de toi et tu empêches de planter le point d'écoute de ta voile dans l'eau. Le bras avant fléchi facilite l'apprentissage de l'étape suivante pour attraper le wishbone directement en boom to boom.

https://www.youtube.com/watch?v=mN96MqD59V0
https://www.youtube.com/watch?v=HerNcQ45qCA

De même si tu gardes ton bras avant tendu en étant en fausse pane sous la nouvelle amure, ton gréement va basculer vers l'arrière, ce qui va immanquablement transférer tes appuis sur la jambe arrière, faire cabrer la planche et te scotcher à l'arrêt (ou un gros coup de lof si appuis talons), comme on peut le voir clairement ici :
https://www.youtube.com/watch?v=c1N6xLqbKB4&t=36s

L'étape suivante dans la progression pour faire tourner la voile plus rapidement et efficacement consiste à faire le passage boom to boom : harnais décroché et sans choquer la voile, tu déplace ta main arrière le long du wishbone en entrée de courbe pour t'aider à stabiliser ton équilibre, tu carves ta courbe voile bordée en conservant la vitesse maxi, tu déplace ta main avant sur le wishbone tout près du mât juste avant d'arriver au vent arrière toujours voile bordée, tu fléchis ton bras avant, tu ouvres ta voile en gardant tes épaules toujours parallèles face à la voile, ton corps se vrille, tu switches les pieds sur la nouvelle amure en te retrouvant en fausse pane avec la voile. C'est le moment de lâcher la main arrière et tu viens croiser par dessous ton bras avant pour attraper le wishbone sous la nouvelle amure : plus facile si ton bras avant est plié; plus difficile si il est tendu. Tu lâches l'ancienne main avant qui vient attraper le wishbone. Fléchir les genoux, bras tendus et tu repars dans l'autre sens.

https://www.youtube.com/watch?v=9Uf1Oo68z74
https://www.youtube.com/watch?v=dkxSK8xhuAs

La clé d'une rotation du gréement réussie, c'est de garder le bras avant fléchi lorsque la main avant se déplace le long du wishbone tout près du mât. Ton corps est droit, tes appuis bien plantés sur ton pied avant juste derrière le PDM et ton pied arrière posé devant les footstraps arrières, prêt pour la relance. En étant très surtoilé, tu va réduire le temps que tu passes en fausse pane avec ta voile en lâchant la main arrière de ta voile un peu plus tôt, quitte à garder le gréement un peu plus longtemps en drapeau avec le bras avant plié près du mât, le temps de finir la courbe du virage et switcher tes pieds.

https://www.youtube.com/watch?v=C8JXMQru5jk


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com