Nous sommes le 27 Sep 2021, 20:02

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Alpinefoil A1 carbone test 1200
MessagePosté: 25 Sep 2019, 19:58 
Hors ligne

Inscription: 01 Juil 2017, 08:27
Messages: 1
Je me présente, je m’appelle Nathan, j’ai 17 ans. Je pratique le Foil depuis bientôt 2 ans et suis en partenariat avec Alpinefoil depuis début 2019. Je possède le A1 Carbone avec l'aile de 940 livré d'origine. Spots : principalement sur l’île d’Oléron (la Perroche, Saint-Denis) mais aussi sur des plans d'eau intérieurs. J’ai eu l’occasion de participer à la coupe du monde IFCA en suisse (Silvaplana) cet été et pour l’occasion Alpinefoil m'a prêté une aile de 700 et la nouvelle 1200. Je me permets un petit retour sur l'utilisation de ce Foil depuis 8 mois et des ailes prêtées cet été.
Le Alpinefoil A1 carbone est un très bon foil qui décolle très tôt pour ma part (je ne suis pas un gros gabarit : moins de 60 kgs!) avec l’aile livrée d’origine dans 7 ou 8 nœuds en Gunsail 8.6 Vector. C’est un foil très bien pour du freeride, freerace. Grâce à son mât de 95cm vous pouvez passer le clapot sans touchette. La 700 est à privilégier dans un vent établie alors que dans un vent léger et irrégulier la 1200 est très avantageuse car on décolle en 2/3 coups de pumping . C'est un vrai plus comparé à d'autres Foil quel j'ai pu essayé comme le Starboard Race avec lequel il faut pomper beaucoup plus. Dans les jibes, vous pouvez rester en l’air même à basse vitesse ceci est un vrai plus par rapport à d'autres Foils race ou dans un vent très light on aura du mal à conserver le vol dans les jibes.
La 700 permet de plus gîter au près avec une meilleure vitesse au largue mais il faudra une vitesse plus importante dans les entrées de jibes pour conserver le vol.
La 940 est l'aile livré d'origine avec le Foil. elle permet de décoller dans un vent léger (8 noeuds) et de pouvoir aussi la prendre dans 20 noeuds.

N'hésitez pas si vous souhaitez d'autres précisions!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Alpinefoil A1 carbone test 1200
MessagePosté: 25 Sep 2019, 21:16 
Hors ligne

Inscription: 21 Mai 2008, 11:27
Messages: 3609
Localisation: Nouvelle-Calédonie (22° S.), Kanaha, Kihei (21° N.)
Une comparaison entre un foil équipé d'une aile de 1200 et le Starboard Race (aile de 800) n'est pas valide. Il faudrait comparer avec un foil Starboard en configuration fuselage de 115, aile de 1100, stabilisateur 255. Avec l'aile de 1100, on décolle beaucoup plus tôt qu'avec celle de 800.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Alpinefoil A1 carbone test 1200
MessagePosté: 27 Sep 2019, 07:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Déc 2018, 10:05
Messages: 16
Localisation: 69 38 06
ThierryP a écrit:
Une comparaison entre un foil équipé d'une aile de 1200 et le Starboard Race (aile de 800) n'est pas valide. Il faudrait comparer avec un foil Starboard en configuration fuselage de 115, aile de 1100, stabilisateur 255. Avec l'aile de 1100, on décolle beaucoup plus tôt qu'avec celle de 800.

d'autres retours de windfoilers moins "pro" serait intéressant!
surtout / l aile de 900 Alpine

_________________
Stingray 125 Hawk 108 JP 85
1.92/85kg


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Alpinefoil A1 carbone test 1200
MessagePosté: 27 Sep 2019, 16:32 
Hors ligne

Inscription: 20 Avr 2016, 12:58
Messages: 300
J'ai reçu ma 1200 aujourd'hui, je vous ferai un retour vs la 900 :)

_________________
Vmax aileron : 29.48nds
Vmax foil : 28.79nds
Shape de tout ce qui glisse: https://www.facebook.com/Zwind-132504863585894/
Image Powered by MWS


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Alpinefoil A1 carbone test 1200
MessagePosté: 05 Oct 2019, 18:26 
Hors ligne

Inscription: 20 Avr 2016, 12:58
Messages: 300
Bon et bien première sortie de la 1200 aujourd'hui avec un foil A1, Elix F1X M et S2 maui wicked 7.6m dans un 5-11nds (à vu de nez).
2h30 de navigation, dans des conditions très light, obliger de pomper pour sortir de l'eau, impossible en restant statique.
Alors au niveau départ en vol, c'est impressionnant, sur mon premier bord, j'ai réussi à voler environ 50m (en pompant), avec une Vmax de 8nds au GPS.
Donc l'aile a besoin de moins de 8nds de vitesse pour décoller.
Comparer à la 900 ou la 700, la 1200 ne vous laisse pas "tomber" en fin de vol, la descente se fait lentement, et ce n'est que quand vous n'avez plus du tout de vitesse que vous retouchez l'eau, donc pour les jibes c'est un plus pour les finir hors de l'eau. Avec la 700 ou la 900, au bout d'un moment, la planche retombe dans l'eau brusquement, ce n'est pas le cas avec cette 1200.
Au niveau cap, je ne peux pas en dire grand chose vu les conditions, en tout cas j'ai toujours réussi à revenir au même endroit, ce qui n'est pas toujours le cas avec la 900 dans le très light, et pas de problème pour mettre la planche en contre-gite.
Une fois en vol, le foil est vraiment très stable. Il n'y a aucune montée ou descente brusque, c'est vraiment plaisant, tout doux ^^
Sur cette session, un peu plus de 30km et une Vmax à 21.56nds (sans chercher à aller vite, j'ai toujours serrer au maximum le vent pour revenir au même endroit).

Donc pour moi c'est que du bon, une aile douce et très stable qui décolle très tôt, mais sans saturation en vitesse (en tout cas pour cette première session) :D

_________________
Vmax aileron : 29.48nds
Vmax foil : 28.79nds
Shape de tout ce qui glisse: https://www.facebook.com/Zwind-132504863585894/
Image Powered by MWS


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Alpinefoil A1 carbone test 1200
MessagePosté: 14 Juil 2020, 15:48 
Hors ligne

Inscription: 16 Mar 2006, 16:51
Messages: 949
Gabarit 183 cm x 65 kg de niveau confirmé en planche de slalom planante mais novice complet en foil (*), voici l’essai de :
- planche Alpinefoil dédiée AWF3 de 219 x 85 cm x 137 L
+ Windfoil Alpinefoil A1 2019 carbone mât 95 cm
+ aile ULW RTeam 1200 cm2
+ stabilisateur Race Carbone Rteam
+ voile Severne Reflex8 8.6 m2
dans 8-12 noeuds de vent NW au lac du Monteynard, plan d'eau plat. J'ai enlevé 2 cm de réglage tant au point d'amure qu'à l'écoute afin d'avoir une voile plus puissante et une chute plus tendue en plage basse. Habituellement, je suis en voile Severne FW 10.5 m2 au planing dans ce genre de conditions de vent léger.

Décollage sur 20 m au premier bord de travers, puis 2x 20 m au second bord, puis 200 m d'une traite sur le 3ème bord. Bluffé par la facilité et l'accessibilité de l'engin. Chaussé du footstrap avant, pied arrière juste devant les vis du boitier de foil, 3 coups de pomping dans la voile, je m'accroche au harnais et hop ça transitionne du planing au vol facilement tout en accélération. La transition déplacement-planing/vol s'effectue à ± 9.5 km/h, soit ± 5.13 noeuds pour ensuite atteindre 21-26 km/h, soit 11-14 noeuds vitesse de croisière planche en volant.
La gestion du roulis est très facile en déplaçant un tout petit peu le pied arrière vers le rail au vent ou sous le vent.
La gestion du tangage demande en revanche nettement plus de doigté et de finesse, en dosant gentiment l'appui entre jambe avant et jambe arrière. J'ai remonté le wishbone de 10 cm, de manière à être moins en position de crapaud dos cassé et plus vertical et dos droit.

Le déclic est venu avec le travail des hanches, exactement comme en ski carving. J'avance les hanches pour faire piquer légèrement l'assiette du flotteur ou je recule légèrement les hanches pour le faire cabrer. Quand le flotteur cabre trop, il faut choquer gentiment la voile, le foil décroche et la planche tombe brutalement en nose dive. Au début c'est un peu flippant avec 1 ou 2 catapultes effectuées au ralenti, mais après 30 min, j'étais capable de faire des bords avec qq touchettes du nez. Après 1h30, j'étais capable de voler sans touchette et capable de border ou de choquer la voile dans les molles ou surventes de vent, voire si trop haut, de plonger en nose dive puis de remonter tout de suite en vol sans un arrêt brutal. Vraiment bluffé par la facilité d'apprentissage du vol pour un novice complet en foil.
Tenté la remontée en vol au près en étant à la contre-gîte pied arrière posé sur le rail arrière, mais je cabre trop le flotteur qui a tendance à trop lofer et me retrouve bout au vent. La remontée au près en vol flotteur bien à plat ne pose pas de problème, tout comme la descente au petit largue, en prenant soin de garder le pied arrière sur la ligne médiane devant les vis du boitier de foil. Après 1h30, j'étais capable de faire des grandes courbes en S tout en volant au dessus de l'eau. On se prend au jeu de s’appliquer à bien piloter le foil en finesse et en douceur, avec un vol stable, ni trop haut, ni trop bas, en déplaçant simplement les hanches en avant ou en arrière. Le lac devient de plus en plus petit à force d’enchaîner les bords en vol…
Vmax 17.2 noeuds au travers.

Le vent se renforçant par la suite à 9-14 noeuds, j'ai échangé la planche de foil par ma planche de slalom habituelle iSonic117W + aileron de 44 cm. La voile tire bcp plus dans les bras, la dépense physique est nettement plus élevée et je vais bcp plus vite : Vmax +25 noeuds.

Les choses deviennent vraiment intéressantes dans la plage de vent 7-10 noeuds (3 Bft). A titre de comparaison, le combo planche Alpinefoil + A1 + aile de 1200 cm2 sous les pieds de Steeve (115 kg) et motorisé avec une voile North Warp 9.4 m2 décolle bien plus tôt que moi dans moins de 10 noeuds de vent. Tandis que je suis invariablement scotché avec ma voile de 8.6 m2, ma voile de 10.5 m2 me procure toute la puissance nécessaire et on fait ± jeu égal au départ. En revanche, dans les molles de vent à moins de 7 noeuds, je perd le planing tandis que lui continue de voler, vraiment très impressionnant au vu du différentiel de poids corporel de 50 kg en plus et d’une surface de 1.1m2 de voile en moins…!

Un tout grand merci à Steeve pour le prêt de son matériel de foil et les conseils de pilotage pour bien débuter... ^^

(*) essai d'un foil il y a 4 ans qui ne m'avait pas laissé un bon souvenir, le progrès du matériel est tout simplement spectaculaire 4 ans plus tard, en ayant fait maintenant l'exact opposé (2016 : voile de vagues de 5.4 m2, les 2 pieds sur la ligne médiane, pas de harnais, contrôle du roulis et du tangage très problématique versus 2020 : voile à camber de 8.6 m2, pied avant strappé, pied arrière sur la ligne médiane devant les vis du puit d'aileron, accroché au harnais pour un contrôle du vol au top) et avec un taux de réussite de 5% en 2016 versus 97% dès le 3ème bord en 2020 sur 1 session de 90 min chacune dans ± la même plage de vent : viewtopic.php?f=42&t=100625&p=744640&#p744640


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Alpinefoil A1 carbone test 1200
MessagePosté: 19 Juil 2020, 21:19 
Hors ligne

Inscription: 16 Oct 2012, 15:37
Messages: 1
https://youtu.be/B5JUI6S_yLQ

La petite interview juste sorti de l eau !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Alpinefoil A1 carbone test 1200
MessagePosté: 20 Juil 2020, 11:03 
Hors ligne

Inscription: 16 Aoû 2007, 20:26
Messages: 6795
Sympa d’avoir le son et l’image en plus de l’écrit!

_________________
Image
(Kona Maholo) + Starsurfer S + RRD Air SUp 10"2 et Gong CouineMarie 11"6 gonflable pour les kids et le SUP
1m85 100kg
Spot: Monteynard - Leucate - Argelès. AV Perf Weed 39
Feedback Stef38


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Alpinefoil A1 carbone test 1200
MessagePosté: 21 Fév 2021, 08:16 
Hors ligne

Inscription: 26 Aoû 2019, 20:41
Messages: 13
Pour ma part j'ai vendu mon a1 pour acheter le race et la régata 1100,
Premier essais hier avec un vent de 12 a25nds et une voile de 5.8 , un vent très très irrégulier pas cool pour une prise en main;
Alors tout ce que l’on peut lire sur le race et la régata sont vérifié, très stable malgré le rafales la glisse est bien plus fluide que le a1 qui est déjà top, effectivement les gibes passent bien mieux . J'ai beaucoup moins bataillé avec ce race pour encaisser les surventes et beaucoup moins tendance à vouloir sortir de l'eau. J'ai également gagné unpeut en vitesse moyenne sur la session . De 4 nds
Il semblerait qu’entre l’aile de 1200 et la 1100 régatta la 1200 decolle unpeut plus facilement, à confirmer ou pas avec un meilleur vent.
J'ai hâte de l’essayer dans de meilleures conditions.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Alpinefoil A1 carbone test 1200
MessagePosté: 21 Fév 2021, 17:36 
Hors ligne

Inscription: 11 Nov 2020, 20:49
Messages: 217
Bonjour nathan, ma question n'a aucun rapport mais comment as-tu fais pour avoir un partenariat ( avec des compets ?)
Est-ce que c'est toi qui est allé vers eux ou vice-versa ?

Merci de ta réponse


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: brotz et 10 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com