Nous sommes le 12 Nov 2019, 05:02

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 700 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 24 Mai 2019, 19:47 
Hors ligne

Inscription: 23 Jan 2017, 23:49
Messages: 105
Moi voilà mon état aujourd'hui et ce depuis une semaine d'habitude, ça durait pas autant et c'était pas si douloureux car c'est un calvaire

Genou droit gonflé mais encore mobile, gauche amplitude de 30 degré et bloquer à 10 degré impossible de tendre la jambe !

Vivre assor, depuis le début je savais qu'il avait loupé quelque chose !

J'attends un rdv avec un collégiale de 10 chrirurgiens pour statuer sur mon sort, et essayer de m'éviter la prothèse, on m'à fait comprendre que malheureusement pour certains c'est du business et pas une vocation et que malheureusement j'en ai subi les tristes conséquence. J'ai même été appelé par la mda de mont département pour m'aider dans ma vie de tous les jours et professionnelle

Donc attention aux bonne promesses à ce qui lisent le forum pour la première fois car si j'avais vu la triste expérience que je vis écrite ici aujourd'hui je serais pas dans cette état

Je suis heureux pour ceux pour qui ça a marché ! Mais croyez moi je suis pas le seul, et je vais mener un enquête approfondie car ma vie est belle et bien foutue aujourd'hui

https://www.noelshack.com/2019-21-5-155 ... 193126.jpg


Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 26 Mai 2019, 12:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Fév 2018, 14:35
Messages: 73
jerome 28 a écrit:
Moi voilà mon état aujourd'hui et ce depuis une semaine d'habitude, ça durait pas autant et c'était pas si douloureux car c'est un calvaire

Genou droit gonflé mais encore mobile, gauche amplitude de 30 degré et bloquer à 10 degré impossible de tendre la jambe !

Vivre assor, depuis le début je savais qu'il avait loupé quelque chose !

J'attends un rdv avec un collégiale de 10 chrirurgiens pour statuer sur mon sort, et essayer de m'éviter la prothèse, on m'à fait comprendre que malheureusement pour certains c'est du business et pas une vocation et que malheureusement j'en ai subi les tristes conséquence. J'ai même été appelé par la mda de mont département pour m'aider dans ma vie de tous les jours et professionnelle

Donc attention aux bonne promesses à ce qui lisent le forum pour la première fois car si j'avais vu la triste expérience que je vis écrite ici aujourd'hui je serais pas dans cette état

Je suis heureux pour ceux pour qui ça a marché ! Mais croyez moi je suis pas le seul, et je vais mener un enquête approfondie car ma vie est belle et bien foutue aujourd'hui

https://www.noelshack.com/2019-21-5-155 ... 193126.jpg


Image


Coucou Jérôme,

Je n'ose imaginer ce que tu dois vivre. C'est vrai qu'hélas le taux de réussite pour toutes chirurgies n'est jamais de 100 %.

Dommage que tu ne puisses plus faire confiance au Dr, ce que je peux facilement comprendre ! Lui seul aurait pu arranger ce qui pose problème aujourd'hui dans tes genoux. Lui as-tu déjà suggéré que s'il devait reprendre sa 1ère chirurgie, il s'agissait donc d'un "SAV" et qu'il aurait pu te proposer un réel arrangement financier ? C'est là-dessus qu'il faudrait insister je pense. Mais pour ça, il faudrait que tu puisses lui refaire confiance.

En kiné, j'étais avec une dame que je connais et qui a eu une prothèse depuis plus d'1 an 1/2 (2 ans en septembre). Elle est dans un état un peu similaire... L'été elle tient une buvette en montagne avec un accès bien raide et physique... Autant dire qu'elle ne peut pour l'instant pas y monter par ses propres moyens...

Sa flexion ne dépasse toujours pas les 95°, douleur à la marche et genou qui gonfle beaucoup, et s’enflamme à chaque effort. Le chirurgien, pourtant très bien côté ici, lui a dit qu'elle faisait partie du petit pourcentage pour qui ça ne fonctionnait pas... J'ai rencontré d'autres cas de prothèse bien ratés, y compris de hanche... Mais ceux là, personne n'en parle !

Il faudrait connaître le taux de réussite de la chirurgie du Dr Assor.

Personnellement ce qui m'a décidé a me faire opérer par lui, ce sont tous les supers témoignages que j'ai eu avant, et pas des moindres. Un jeune de ton âge que j'ai rencontré chez moi a eu une ostéotomie en 2014, ménisque et autres... Après 9 opérations catastrophes sur un genou accidenté en montagne (il était instructeur au CAF dont j'ai fait partie), le Dr Assor a réussi a lui réparer entièrement son genou !!!

A presque 6 ans post-op, il refait de gros dénivelés en montagne (2000 m) sans douleur, du ski de piste, de randonnée, de l'escalade, et même du tennis avec sa fille ! Il peut continuer son métier de charpentier qu'il aurait du abandonner avec la prothèse !

Je ne pense pas que le Dr Assor soit pire que d'autres. Il a au moins le mérite d'essayer d'éviter la prothèse systématique, qui dans mon cas, était promise ici dans ma région à moyen terme, car encore trop jeune !... Il restera toujours cette solution radicale si jamais... Mais je ne vois pas pourquoi !

Pour l'instant à 11 mois, ma récupération évolue dans le bon sens.

S'il faut 18 mois en moyenne pour oublier le genou, j'ai conscience qu'après ce type de chirurgie, un genou ne peut pas se remettre aussi vite qu'après une arthroscopie légère pour un petit problème de ménisque par exemple.

Mon articulation reste encore très sensible lors de petites randonnées en montagne. Je suis obligée de porter des chaussures à semelles assez souples, sinon les aspérités du terrain se répercutent dans le genou et ça devient vite très désagréable. Je précise que je ne porte plus de genouillère. Avant la chirurgie elle était indispensable !!!

La douleur est toujours localisées entre les 2 points d'arthroscopie. Le Dr Assor m'affirme que c'est dû au manque de force du quadriceps. Je n'ai toujours pas récupéré les % manquants. Il est donc "normal" que le tendon rotulien souffre encore à ce stade.

Heureusement pour l'instant, cette douleur s'estompe assez rapidement. Les tissus et nerfs touchés par la chirurgie sont encore en plaine cicatrisation, et le quad ne remplit pas son rôle de maintien. Je n'ai pas de douleur à l'intérieur du genou, ce qui est très bon signe pour le cartilage. J'attends l'IRM de mi juin pour ça...

Il faut toujours peser le pour et le contre avant toute chirurgie. Je n'ai jamais voulu du recentrage de la rotule (TTA très aléatoire comme l'a bien dit Christine et dont elle a du en subir les conséquences durant plusieurs années !). Là aussi, le taux d'échec ou d'aggravation/réapparition des problèmes ne sont pas vraiment évoqués, alors qu'ils sont très nombreux !!!

Dès qu'on touche à une articulation, on ne peut pas systématiquement refaire du neuf avec du vieux, même si je reste persuadée que ce que fait le Dr Assor sur la rotule, peut résoudre un problème mécanique de rotule luxée depuis 2007, ce qui était mon cas ! Ça n'est déjà pas rien !

Pour rappel avant chirurgie, radio de ma rotule en février 2018, luxée en permanence ! Verdict : à part la prothèse, pas grand chose à faire !!!!!! :shock:

Image

Opérée le 12/06/2018, photo 2 jours post-op. Il a du faire un trou au milieu pour pouvoir traiter une zone de grade IV/IV difficile à atteindre !

Image

Je suis confiante sur le résultat final. Dès que la cicatrisation des os, du cartilage et des tissus environnants se sera bien faite, le genou sera bien mieux qu'avant.

Chaque cas étant spécifique, il est dommage de porter un jugement négatif catégorique sur cette chirurgie qui a sauvé bien des genoux.

Je me répète, il y a des échecs dans toutes les chirurgies, même les plus courantes.

Courage à tous !

Rando de jeudi dernier (23/05/19) : montée bien raide, avec des bonnes marches naturelles, passages sur névé etc... Idem en descente, sans genouillère !

Image Image Image Image


Dernière édition par Martine74 le 29 Mai 2019, 21:12, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 26 Mai 2019, 16:44 
Hors ligne

Inscription: 23 Jan 2017, 23:49
Messages: 105
Son problème c'est que si tu passes tard au bloc suite à des complications qu'il a eu avant tu passes à 16h au lieu de 10h Il bâcle et s'énerve. Et il admet pas que ça pas marché ou qu'il a loupé quelque chose. Ce qu'il propose je lavais écrit plus haut c'est même pas gratuit

En plus me dire que c'était rien ce que j'avais et une fois opéré. Ça a pas fonctionné et il me dit que j'étais un cas très compliqué qu'il aurait dû faire ci ou ça. Ca prouve que c'est pas sérieux c'est trop facile on parle d'être humain pas de mécanique auto ou autres


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 26 Mai 2019, 18:13 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Fév 2006, 18:29
Messages: 1265
Localisation: Fos Sur Mer
D'accord en tout point avec Martine… Je suis tellement désolée pour toi.

En ce qui me concerne, j'avais envisagé que cela ne marche pas et que je sois obligée d'avoir une prothèse car dès qu'on touche au corps humain, la part d'aléatoire existe. J'ai d'ailleurs une peur bleue des anesthésies. Il y en a tout de même pas mal qui ne ressortent pas vivants de l'hôpital, même si toutes les précautions ont été prises.


Je pense aussi qu'il faudrait réopérer un genou d'abord (il est bien moche sur la photo…) en négociant pour que ce soit comme un sav.
Les changements de dernière minute sur un planning d'opération c'est assez courant. Je devais passer au début de la matinée mais ce fut finalement en dernière position vers 14 h.


Peut-être devrait-on limiter le temps de travail des chirurgiens? quand on voit les heures et les heures qu'ils font, c'est vrai qu'on peut se demander s'ils sont toujours au top.


Quoi qu'il en soit, tu ne peux pas rester comme ça.

_________________
Team Starboard-North amateur.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 26 Mai 2019, 18:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Fév 2006, 18:29
Messages: 1265
Localisation: Fos Sur Mer
Martine74 a écrit:











Pour l'instant à 11 mois, ma récupération évolue dans le bon sens.

S'il faut 18 mois en moyenne pour oublier le genou, j'ai conscience qu'après ce type de chirurgie, un genou ne peut pas se remettre aussi vite qu'après une arthroscopie sur un petit problème de ménisque par exemple.

Mon articulation reste encore très sensible lors de petites randonnées en montagne. Je suis obligée de porter des chaussures à semelles assez souples, sinon les aspérités du terrain se répercutent dans le genou et ça devient vite très désagréable. Je précise que je ne porte plus de genouillère. Avant la chirurgie elle était indispensable !!!

La douleur est toujours localisées entre les 2 points d'arthroscopie. Le Dr Assor m'affirme que c'est dû au manque de force du quadriceps. Je n'ai toujours pas récupéré les % manquants. Il est donc "normal" que le tendon rotulien souffre encore à ce stade.

Heureusement pour l'instant, cette douleur s'estompe assez rapidement. Les tissus et nerfs touchés par la chirurgie sont encore en plaine cicatrisation, et le quad ne remplit pas son rôle de maintien. Je n'ai pas de douleur à l'intérieur du genou, ce qui est très bon signe pour le cartilage. J'attends l'IRM de mi juin pour ça...

Il faut toujours peser le pour et le contre avant toute chirurgie. Je n'ai jamais voulu du recentrage de la rotule (TTA très aléatoire comme l'a bien dit Christine et dont elle a du en subir les conséquences durant plusieurs années !). Là aussi, le taux d'échec ou d'aggravation/réapparition des problèmes ne sont pas vraiment évoqués, alors qu'ils sont très nombreux !!!

Dès qu'on touche à une articulation, on ne peut pas systématiquement refaire du neuf avec du vieux, même si je reste persuadée que ce que fait le Dr Assor sur la rotule, peut résoudre un problème mécanique de rotule luxée depuis 2007, ce qui était mon cas ! Ça n'est déjà pas rien !

Pour rappel avant chirurgie, radio de ma rotule en février 2018, luxée en permanence ! Verdict : à part la prothèse, pas grand chose à faire !!!!!! :shock:

Image

Opérée le 18/06/2018, photo 2 jours post-op. Il a du faire un trou au milieu pour pouvoir traiter une zone de grade IV/IV difficile à atteindre !

Image

Je suis confiante sur le résultat final. Dès que la cicatrisation des os, du cartilage et des tissus environnants se sera bien faite, le genou sera bien mieux qu'avant.

Chaque cas étant spécifique, il est dommage de porter un jugement négatif catégorique sur cette chirurgie qui a sauvé bien des genoux.

Je me répète, il y a des échecs dans toutes les chirurgies, même les plus courantes.

Courage à tous !

Rando de jeudi dernier (23/05/19) : montée bien raide, avec des bonnes marches naturelles, passages sur névé etc... Idem en descente, sans genouillère !

Image Image Image Image



Jolie promenade!! :wink:

_________________
Team Starboard-North amateur.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 26 Mai 2019, 19:37 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Fév 2018, 14:35
Messages: 73
@Christine : Oui j'ai beaucoup de chance ! :wink: :D

@Jérôme : Je sais bien tout ce que tu as déjà mentionné avant.

Il faut réessayer de lui faire comprendre que ton état d'aujourd'hui est le résultat d'une anomalie chirurgicale en lui envoyant la photo de tes genoux, il ne peut pas rester insensible !

Il faut insister pour l'aspect financier en lui réexpliquant ta situation, conséquence de la chirurgie qui n'a pas eu les résultats escomptés et lui dire que tu es conscient que c'était une possibilité, mais qu'à présent il serait bien qu'il te trouve une solution. Tu ne peux pas rester handicapé à ton âge.

Il doit bien y avoir moyen de le prendre par son bon côté. Je sais qu'il n'est pas toujours bien disposé... Mais il faut revenir "à la charge régulièrement" jusqu'à ce que tu obtiennes une réponse plus adaptée !

Je fais toujours attention au choix des mots quand je dois lui demander quelque chose... Il est tellement sollicité, critiqué qu'il a effectivement de moins en moins de patience et s'énerve vite si on insiste sans avoir des explications claires et concises.

Ça ne sera pas évident, mais ça vaut le coup de réessayer non ? C'est ton avenir, pas le sien !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 27 Mai 2019, 12:43 
Hors ligne

Inscription: 02 Mai 2019, 15:26
Messages: 1
Aie, j'ai mal rien que d'avoir vu la photo.... Image


Dernière édition par Bastien87 le 01 Sep 2019, 00:06, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 28 Mai 2019, 12:36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2017, 09:39
Messages: 69
bonjour à tous,

Je suis en très grande partie d'accord avec ce que tu dis Martine, sur le côté parfois aléatoire de l'issue de toute chirurgie, ce n'est hélas pas un science exacte, il y a les aléas, la constitution des patients, leur génétique, leur capacité à récupérer plus ou moins vite.

Par exemple, quand il est dit ici "18 mois pour oublier le genou", formule je crois venant de Christine ou d'Alain :wink: j'ai envie de vous répondre, pas dans mon cas... :? je reste confiant et optimiste, biensûr, mais je suis loin d'avoir oublié mon genou opéré à 18 mois à présent! il reste encore une forme de tension intra articulaire, que j'attribue à une tendinite du rotulien. Le vélo passe nickel, même mieux qu'avec le genou non opéré, je me suis même payé un nouveau VTT pour en profiter :wink: mais par contre, avant hier, j'ai voulu être un peu plus ambitieux à la salle, et ai mis un peu plus lourd que d'habitude à la leg press , que je ne fais que sur la jambe opérée, ben aujourd'hui je le paye : plus "tendu", légère douleur sous-rotulienne . Pas vraiment douloureux cependant avant cela, mais toujours une gêne, depuis Decembre, et aussi dans le creux poplité. Bref, c'est long.... plus long que je n'aurais imaginé, et hors de question d'aller tenter l'operation du genou gauche avant que le droit ne soit mieux. Je ne prendrai pas ce risque.

Cela prouve donc que chacun avance à son rythme, et quand je vois ce qu'est capable de faire notre ami treckeur à 18 mois post op des DEUX genoux, lui, je me dis que je suis vraiment une petite nature en terme de recuperation!!

Et ce, malgré 3 séances de PRP depuis mon opération !! qui étaient censés accélérer le processus de guérison ...

Ensuite, soyons clair, je n'ai pas vraiment "mal" : je peux faire de la presse, sans douleur, du velo, même parfois en côte hard, sans souci, etc... mais à la marche, toujours une sensation de gonflé, tendu, de tendinite. Plus une gêne qu'un truc qui me pourrit la vie... mais ne me demandez pas de faire une répétition de leg extension , même à 5kg ! le mouvement de relevé de la jambe, lorsque je suis assis, est encore désagréable et peut-être carrément encore douloureux à 18 mois post -op si j'ai une charge au niveau du tibia.

@Jerôme, je reste persuadé en effet que tu n'as pas bénéficié de toute l'attention qui aurait du t’être dévolue durant cette opération. Je suis moi aussi passé en dernier dans la liste, très en retard, et vue comment mon genou est resté énorme pendant longtemps, par rapport à celui de mon ami Guillaume, venu spécialement se faire opérer par le Dr ASSOR à Marseille, je me pose aussi des questions....

Mais je n'en suis pas à ton stade, bien évidemment, et espère ne jamais l'être. En outre, je sens que mon état s'améliore mais très lentement, trop à mon gout!

En parlant de mon ami, sa convalescence à Montréal se passe bien, son genou va de mieux en mieux et il est capable de faire des choses dont j'était absolument incapable 1 an post op! il s'est fait opéré début janvier.... vous voyez comme les choses varient au cas par cas!

Je suis certain que dans 6 mois, il sera totalement rééduqué , tandis que je me traînerais encore peut-être cette sensation bizarre dans mon genou... je lui avais d'ailleurs indiqué ce forum, avant son opération, et lui avait dit de témoigner ... hélas il a de grosses responsabilités professionnelles et manque de temps, aussi je me permets de faire le relai, et d'apporter, au travers de mes mains, son témoignage, jusqu'ici plutôt positif.

donc Jérôme, je pense que le Dr ASSOR n'est pas pire qu'un autre, mais que, oui, il est peut-être parfois trop ambitieux dans son planning opératoire, et que , oui, tu as sans doute été opéré un peu vite... il doit avoir d'autres loupés dans ton cas, mais tout chirurgien en a.

Je ne vais pas vous parler de la galère dont sort à peine mon père de 77 ans, qui s'est brisé le fémur le 26 janvier et va enfin commencer sa kiné ambulatoire la semaine prochaine... du 26 janvier à début Avril, ça a été que du temps perdu et des souffrances inutiles dans une clinique de la région Toulousaine, car pris en charge, pourtant par un chirurgien renommé et très expérimenté.... mais sans doute trop fier pour avoir su demander l'avis à des confrères du CHU Purpan AVANT de s'occuper du cas grave et délicat qu'était mon père. Au final, il a avoué son impuissance au bout de 2 mois, transfert au CHU Purpan et opération ce coup ci réussie par une équipe plus expérimentée dans les cas difficiles..........

bref, peut-être effectivement bien voir avec lui quelles seraient les possibilités d'une nouvelle intervention , gratuite afin d'essayer d’améliorer ta situation, qui , avouons le est très triste, et ne peut pas rester ainsi, étant donné ton âge.

Tiens nous informés de tes démarches...

Amicalement,

Bertrand


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 29 Mai 2019, 22:56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Fév 2018, 14:35
Messages: 73
Coucou Bertrand !

il reste encore une forme de tension intra articulaire, que j'attribue à une tendinite du rotulien.
Suite à mon dernier RV du 26/04, le Dr Assor me dit que la douleur en barre sous la rotule est due à la tendinite du tendon rotulien, donc pas inquiétante. Par contre je n'ai pas de gêne ou de douleur intra articulaire comme tu dis ?

Ensuite, soyons clair, je n'ai pas vraiment "mal" : je peux faire de la presse, sans douleur, du vélo, même parfois en côte hard, sans souci, etc... mais à la marche, toujours une sensation de gonflé, tendu [i](En ce qui me concerne non, juste une sensation d'inflammation sous la rotule après de gros efforts), [color=#0000FF]de tendinite. Plus une gêne qu'un truc qui me pourrit la vie... mais ne me demandez pas de faire une répétition de leg extension , même à 5kg ! le mouvement de relevé de la jambe, lorsque je suis assis, est encore désagréable et peut-être carrément encore douloureux à 18 mois post -op si j'ai une charge au niveau du tibia.

A 11 mois, même sensations pour la leg extension et pour la marche soutenue en montagne qui irrite, pour l'instant, toujours un peu la "gêne en barre" sous la rotule...
Pourtant l'amélioration concrète post-op se fait sentir lors des descentes en montagne : plus besoin de la genouillère pour l'instant sur des dénivelés moyens et soutenus (700 m). Pas encore pu tester sur du plus long à cause de la neige... J'ai toujours 1 genouillère "psychologique" cachée dans le fond du sac au cas où ! :wink:

quand je vois ce qu'est capable de faire notre ami treckeur à 18 mois post op des DEUX genoux,

Je crois qu'il y a encore des douleurs aussi... @Trek Ing : ça serait sympa de nous faire un petit retour au stade des 18 mois fatidiques !

Et ce, malgré 3 séances de PRP depuis mon opération !! qui étaient censés accélérer le processus de guérison ...

3 injections rapprochées pour moi, entre le 21/02 et le 28/03/19 : entre 8 et 9 mois, cela a bien perturbé et freiné ma rééducation. Beaucoup de gênes brûlantes désagréables ont en effet accentué la douleur en barre de l'inflammation du tendon rotulien.

Ajouté à l'arrêt "brutal" de la kiné et une météo pourrie... Ce repos forcé relatif n'a pas été bénéfique pour les muscles et la motivation. C'est la 2ème fois que suite à une période de moindre activité, juste un peu de marche et de VTT, les jambes semblent se démuscler rapidement, avec l'impression de devoir reprendre presque à zéro la reprise sportive... Rien de grave, mais le constat que pour le moment, la mécanique a besoin d'attention constante. Le "relâchement" n'est pas bénéfique, au contraire !

J'étais en contact avec une dame opérée depuis 2 ans. Suite à un mouvement forcé pour soulever son père assis dans un fauteuil, son genou a vrillé. La douleur arthrosique d'avant l'opération était réapparue et a duré quelques mois ! Le Dr Assor lui avait répondu qu'elle ne faisait pas assez de sport.
Au dernières nouvelles, tout allait bien depuis qu'elle avait repris le yoga et la musculation ciblée des jambes.

C'est ce qui ressort des témoignages d'autres opérés est qu'il faut avoir une activité sportive régulière pour garder ces articulations opérées en bon état de fonctionnement.

Je constate qu'une majorité de patients qui disent avoir des problèmes de récupérations post-op, n'ont hélas pas pu bénéficier d'une rééducation suffisante et/ou n'avaient pas le temps ou la possibilité de se prendre en charge seul chez eux entre chaque séance.

On repart de presque zéro après une chirurgie de ce type, d'où l'insistance du Dr Assor de faire une rééducation intensive, avec la manip de la rotule et une prise en charge personnelle. C'est également écrit sur les documents remis à la clinique.

9 mois de kiné sèche avec réathlétisation dès 5 mois 3 fois/semaine, associés à la balnéothérapie ont été nécessaires pour que je puisse être "lâchée" à nouveau dans mes montagnes ! Même si le dernier mois a été perturbé par les PRP, je pense que ce travail soutenu a favorisé une bonne récupération globale.

Avec le recul et mon ressenti d'aujourd'hui, j'aurais plutôt dû attendre 1 an pour faire les PRP afin de laisser les muscles et le genou récupérer au maximum. Cela me semble être la priorité sur le reste.

@Jérôme : Bertrand a raison, si tu peux lui remémorer tes suites opératoires : infection, complication etc... avec les analyses sanguines comme preuves, il y a de quoi négocier une reprise gratuite de ta chirurgie. Il faut savoir être ferme, sûr de toi et catégorique pour qu'il reconnaisse qu'il y a eu un problème. Ne peux-tu pas te faire conseiller par un médiateur spécialisé dans les litiges médicaux ? Je pense que ça doit exister. Je reste assez convaincue qu'il serait préférable que ce soit le Dr Assor qui reprenne "sa" chirurgie plutôt qu'un autre chirurgien qui ne pratiquera pas sa technique spécifique... et qui risque de faire plus de mal de que bien ?...

Moi aussi j'avais attendu de 10h du matin à 15h pour passer au bloc... Mais le brancardier m'avait affirmé que j'étais la 1ère à être opérée et tout s'est très bien passé au final, Dieu merci ! J'avais craint un instant me retrouver aussi dans la même situation que toi ou Bertrand !

Pas de saignement, d'hématomes, ni de grosses douleurs en post-op.
Tiens-nous au courant de tes démarches et surtout n'abandonne pas.

Encore merci à tous pour vos témoignages, conseils et aides diverses sur ce précieux forum ! :D

Martine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 12 Juin 2019, 18:40 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Juil 2018, 11:11
Messages: 12
Localisation: Gers
1 an et demi.
Voici mon bilan des 18 mois.
Petit rappel pour éviter de chercher la genèse de mon aventure dans les 44 pages de messages :
-Opéré des deux rotules le même jour avec libération + PRP. Stade 4 à gauche et 3-4 à droite. Pour faire bonne mesure je me suis offert une petite infection avec hémarthrose qui m'a permis de goûter aux joies de deux passages supplémentaires au bloc op ce qui représente un coup de frein non négligeable à une bonne récupération.
Mais plus dur est l'effort, plus belle sera la réussite ???!
Qu'en est-elle justement ?
Coté lumière :
-Je marche sur n'importe quel terrain,
-Plusieurs heures de VTT sans souci,
-Footing de 10km,
-Randonnées montagne " comme avant" même si ce n'est pas très raisonnable parfois..

Côté un peu plus sombre :
-Tout me demande beaucoup plus d'efforts, la mécanique nécessite de chauffer pour bien fonctionner,
-De nouvelles douleurs apparaissent, disparaissent et reviennent parfois sans pouvoir les relier à une quelconque activité, ce qui est assez déroutant d'ailleurs.
-Les retours de footing me provoquent des courbatures qui me donnent l'impression d'avoir voulu suivre Killian Jornet,
-Les trek avec bâtons et chaussures légères obligatoires pour soulager les articulations, surtout en descente. On apprend à ralentir..
-Les genoux restent souvent chauds après un running et le gauche reste toujours un peu plus gros et tendu (sensation) que son copain de droite. Le phénomène commence à peine à s'estomper....et ils ont changé d'apparence, ce qui n'est pas vraiment grave mais en dit long sur l'intervention..
-Ça craque, ça tire, et comme le disent les autres membres du forum : pas le droit de se reposer sur ses lauriers. Il FAUT travailler, faire du muscle, étirer, assouplir et varier les activités sans cesse. Dans le cas contraire, la régression est immédiate.
18 mois donc, mais j'estime qu'il me reste encore une marge de progression, même si avec cette thérapie novatrice on avance un peu dans l'inconnu et seul, ce qui a été au debut un des plus gros problèmes . La découverte de ce forum et de ses intervenant à été une très bonne composante de la rééducation et l'occasion d'échanges divers et variés !
Alors oui, même si la situation physique n'est pas (encore ?) au niveau de mes attentes il y a un domaine où j'ai pu me surpasser depuis le début de cette putain d'arthrose : le mental.
D'ailleurs ne dit-on pas "anima sana in corpore sano"?
Stéphane.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 12 Juin 2019, 18:58 
Hors ligne

Inscription: 23 Jan 2017, 23:49
Messages: 105
Voici la réponse de Assor



Non pas du tout, elle est traitée dans le même temps (abrasion ou ce qu’il en reste)

Le 1 juin 2019 à 21:46, jerome a écrit :


Bonsoir

La chondrocalcinose pose pas de problème dans tous ces processus ?

Cordialement

Télécharger BlueMail pour Android

Le 1 juin 2019, à 19:19, Michel Assor <michelassor@gmail.com> a écrit:

Bonjour


Je souhaite reprendre  ce genou gauche sous arthroscopie, et traiter toutes les lésions, adhérences, arthrose, libération rotule, libération ligament latéral interne de décompression, PRP sauf si on met un drain; donc PRP et éventuelle cellules souches au 2è mois

on fera si nécessaire cellules souches au 2è mois sous anesthésie locale si arthrose évoluée

Marche immédiate, 2 jours hospitalisation, 4-6 mois de remusculation


Merci d’appeler le secrétariat pour l’organisation


Je reste à votre disposition


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 12 Juin 2019, 19:49 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Fév 2006, 18:29
Messages: 1265
Localisation: Fos Sur Mer
Trek Ing a écrit:
1 an et demi.
Voici mon bilan des 18 mois.
Petit rappel pour éviter de chercher la genèse de mon aventure dans les 44 pages de messages :
-Opéré des deux rotules le même jour avec libération + PRP. Stade 4 à gauche et 3-4 à droite. Pour faire bonne mesure je me suis offert une petite infection avec hémarthrose qui m'a permis de goûter aux joies de deux passages supplémentaires au bloc op ce qui représente un coup de frein non négligeable à une bonne récupération.
Mais plus dur est l'effort, plus belle sera la réussite ???!
Qu'en est-elle justement ?
Coté lumière :
-Je marche sur n'importe quel terrain,
-Plusieurs heures de VTT sans souci,
-Footing de 10km,
-Randonnées montagne " comme avant" même si ce n'est pas très raisonnable parfois..

Côté un peu plus sombre :
-Tout me demande beaucoup plus d'efforts, la mécanique nécessite de chauffer pour bien fonctionner,
-De nouvelles douleurs apparaissent, disparaissent et reviennent parfois sans pouvoir les relier à une quelconque activité, ce qui est assez déroutant d'ailleurs.
-Les retours de footing me provoquent des courbatures qui me donnent l'impression d'avoir voulu suivre Killian Jornet,
-Les trek avec bâtons et chaussures légères obligatoires pour soulager les articulations, surtout en descente. On apprend à ralentir..
-Les genoux restent souvent chauds après un running et le gauche reste toujours un peu plus gros et tendu (sensation) que son copain de droite. Le phénomène commence à peine à s'estomper....et ils ont changé d'apparence, ce qui n'est pas vraiment grave mais en dit long sur l'intervention..
-Ça craque, ça tire, et comme le disent les autres membres du forum : pas le droit de se reposer sur ses lauriers. Il FAUT travailler, faire du muscle, étirer, assouplir et varier les activités sans cesse. Dans le cas contraire, la régression est immédiate.
18 mois donc, mais j'estime qu'il me reste encore une marge de progression, même si avec cette thérapie novatrice on avance un peu dans l'inconnu et seul, ce qui a été au debut un des plus gros problèmes . La découverte de ce forum et de ses intervenant à été une très bonne composante de la rééducation et l'occasion d'échanges divers et variés !
Alors oui, même si la situation physique n'est pas (encore ?) au niveau de mes attentes il y a un domaine où j'ai pu me surpasser depuis le début de cette putain d'arthrose : le mental.
D'ailleurs ne dit-on pas "anima sana in corpore sano"?
Stéphane.




En bonne voie donc... pour moi, les deux genoux ça a duré nettement plus de temps! mais toi t'es jeune et ça aide!! heureuse pour toi .. :wink:

_________________
Team Starboard-North amateur.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 12 Juin 2019, 19:51 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Fév 2006, 18:29
Messages: 1265
Localisation: Fos Sur Mer
jerome 28 a écrit:
Voici la réponse de Assor



Non pas du tout, elle est traitée dans le même temps (abrasion ou ce qu’il en reste)

Le 1 juin 2019 à 21:46, jerome a écrit :


Bonsoir

La chondrocalcinose pose pas de problème dans tous ces processus ?

Cordialement

Télécharger BlueMail pour Android

Le 1 juin 2019, à 19:19, Michel Assor <michelassor@gmail.com> a écrit:

Bonjour


Je souhaite reprendre  ce genou gauche sous arthroscopie, et traiter toutes les lésions, adhérences, arthrose, libération rotule, libération ligament latéral interne de décompression, PRP sauf si on met un drain; donc PRP et éventuelle cellules souches au 2è mois

on fera si nécessaire cellules souches au 2è mois sous anesthésie locale si arthrose évoluée

Marche immédiate, 2 jours hospitalisation, 4-6 mois de remusculation


Merci d’appeler le secrétariat pour l’organisation


Je reste à votre disposition


Alors te voilà reparti vers le bloc et la guérison, je l'espère de tout coeur! tiens nous au courant, ne serait-ce que pour t'aider moralement. :wink:

_________________
Team Starboard-North amateur.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 12 Juin 2019, 21:02 
Hors ligne

Inscription: 23 Jan 2017, 23:49
Messages: 105
Je passe un Irm demain sur Paris clinique Arago

Puis des radios spécifiques à la fin du mois

Apres je vois d'autres chirurgien

Et ensuite je prend ma décision

Je suis a mon compte je peux m'arrêter je m'en suis toujours pas remis financièrement donc faut pas que je me plante

Quoi qu'il en soit je ferais rien avant octobre ! Et il a pas parlé argent faut que j'éclaircisse ce point


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 13 Juin 2019, 08:42 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Fév 2018, 14:35
Messages: 73
jerome 28 a écrit:
Je passe un Irm demain sur Paris clinique Arago

Puis des radios spécifiques à la fin du mois

Apres je vois d'autres chirurgien

Et ensuite je prend ma décision

Je suis a mon compte je peux m'arrêter je m'en suis toujours pas remis financièrement donc faut pas que je me plante

Quoi qu'il en soit je ferais rien avant octobre ! Et il a pas parlé argent faut que j'éclaircisse ce point


Coucou Jérôme,

Contente que tu aies pu communiquer à nouveau avec le Dr Assor.
Vu le travail qu'il y a à refaire, si j'étais à ta place, je ne confierais pas mon genou à un chirurgien qui opère avec d'autres techniques plus classiques, qui ne résoudront probablement pas les problèmes mécaniques actuels.

Il faut que tu insistes sur le fait que la 1ère chirurgie a échoué, sans doute du fait des suites opératoires compliquées (infections, etc.) et qu'il doit assurer ce SAV gratuitement. Il l'a déjà fait pour d'autres patients quand il avait reconnu que les résultats n'étaient pas ceux escomptés !

Si tu parviens à rester correct mais ferme sur tes demandes, je pense qu'il finira par reconnaître que son travail doit être repris sans frais supplémentaires, ou alors qu'il fasse en sorte que ce soit pris en charge par la CPAM ! Il peut être assez arrangeant à ce niveau, surtout si tu insistes sur ta situation difficile.

Sois confiant et tu verras que les choses rentreront dans l'ordre, mais il faut vraiment y croire à 200 % !

En tout cas, moi j'y crois pour toi !!! :D

Bonne journée
Martine


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 700 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com