Nous sommes le 23 Oct 2020, 06:39

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 756 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49 ... 51  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 18 Sep 2019, 07:55 
Hors ligne

Inscription: 14 Sep 2019, 10:03
Messages: 13
Bonjour à tous et d’abord un grand merci à vous de partager vos expériences bonnes ou mauvaises sur une aussi longue période, j’en serais bien incapable !
Comme beaucoup sur ce sujet, je ne suis pas windsurfer, mais je suis arrivé la en cherchant des solutions pour mes pauvres genoux.
Je suis à peu près dans le même cas que vous mais je ne pense pas avoir le courage / l’inconscience (au choix !) et la capacitée matérielle de faire comme vous, le but de mon post est plutôt de mieux comprendre tout ça, je suis curieux et je pense que ça peut servir à d’autres ! je me fais l’avocat du diable mais je ne juge personne, bref…
De ce que j’en ai lu, ce que je comprends de ce docteur, (le but est que vous me corrigiez si mon analyse est fausse) :
Il est plutôt joignable lorsque tout va bien mais moins lorsque ça va moins bien.
Il est plutôt sûr de lui et susceptible (la première réponse à Jerome est plutôt agressive à mon sens) mais il le faut lorsqu’on est seul contre tous !
Il survend ses opérations, on remarche très vite sans béquille et on reprend le sport ultra rapidement ce qui visiblement est faux. On peut se faire opérer les deux genoux d’un coup sans pb.
Par contre (si on se rapporte à votre communauté qu’on ne peut pas compter comme représentative) ça fonctionne dans 75 % des cas voir plus sur le très long terme. Et le sexe féminin semble être un plus (que je vois plus sur leur capacité à baisser la tête et bosser ce qu’il faut quand il faut sans faillir), bravo les filles !
Son logiciel qui voit ce que les radiologues ne voient pas existe-t-il ailleurs que chez lui ? personnellement pour voir le cartilage, j’ai fait des arthroscanners qui ont parfaitement fait le boulot aux yeux du radiologue, du rhumato et du chirurgien, si leurs analyses ne sont pas exactement semblables (une histoire d’ego de male qui fait pipi plus loin que son collègue) le cartilage était parfaitement clair sur les clichés.
Est-ce que quelqu’un s’est renseigné (et est-ce que c’est accessible ?) sur le taux de réussite (vu par lui et vu par l’extérieur (une personne parle à un moment de 35 % de plainte ce qui parait énorme et si c’était le cas, je pense qu’il serait interdit d’exercer !)).
Savez vous si d’autres médecins pratiquent la même chose ?
Comme pour toutes les opérations, une préparation avant et une rééducation assidue et un (le seul ?) facteur de réussite, mais dans ce cas, assidue est un euphémisme ! comment trouvez-vous le temps et le courage de vous « farcir » tout ça ??? conseilleriez-vous cette opération pour un non sportif ? (C’est mon cas) le volume décrit de travail et le temps à fournir semblent énormes pour moi qui est artisan et non sportif.
Travaillez-vous ? (Certains ont répondus mais pas tout le monde je crois) si oui, combien de temps d’arrêt de travail ? et quels types de travail ? (J’ai un travail manuel (pose de portail) je pense que vu les descriptions, je peux tabler sur 2 à 4 ans sans rien faire !).
Comment avez-vous financé tout ça ? les séances de kinés ont-elles toutes été remboursées par la sécu y compris préop (ça parait énorme) et qui vous les a prescrites ?
J’ai personnellement (mais chaque cas est différent) des soucis aux genoux depuis une 15aines d’années, le premier radiologue m’a dit il y a 15 ans que je ne montrais plus un escalier dans 10 ans. Je me suis ménagé, je fais une infiltration couplée avec visco une fois par an, je me suis mis au rameur au mini pendant 20 mn le soir depuis 1 an (je n’ai pas que ça d’usé) et j’ai tenu jusque-là, je viens de commencer les prp (d’ailleurs moi on me demande seulement 2 jours calmes après piqure et jusque-là ça fonctionne). J’ai espoir de tenir jusqu’à 60 ans (encore 9 ans) et de passer à la prothèse.
Ne pensez-vous pas (comme Jerome le dit) que dans votre cas (hors christine qui a été claire la dessus), vu votre capacité de travail, avec un entretien régulier, l’abandon des sports « abîmant » (j’ai fait ma dernière semaine de ski cette année je pense… snif) n’auraient pas suffi à vous emmener jusqu’à la prothèse ?
Je ne dis pas que c’est ce qu’il faut faire, la prothèse n’est pas la panacée et je comprends parfaitement qu’on ne puisse pas se passer de quelque chose, je suis motard, je n’envisage pas d’arrêter ou de ralentir malgré que je sache que je risque beaucoup plus qu’un genou. Par ailleurs, si je perdais 10/15 kg mes genoux iraient mieux mais je ne le fais pas car la bonne nourriture est un vrai plaisir lié à ma bonne humeur donc là encore pas de jugement juste un questionnement. D’ailleurs, Bertrand je crois, a parlé d’un régime basé sur les horaires qu’en est-il ? avec le recul, toujours content ?
Bon, je m’arrête là, je crois que ça fait déjà trop d’un coup !!
Merci !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 18 Sep 2019, 13:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Aoû 2008, 09:55
Messages: 4130
Localisation: leucate
En ce qui concerne le taux de réussite pour une prothèse avec un chirurgien "classique"
60 % de réussite
30 % kouci kouca :arrow:
reste 10 % qui ne se seraient pas fait opérer s'ils avaient pu connaitre le résultat ^^
dixit un des meilleurs spécialistes de Perpignan qui fait 260 opé par an et qui n'hésite pas
a livrer une brochure avec tous ces détails :!: ^^ avant l'opération :!: :!:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 18 Sep 2019, 16:23 
Hors ligne

Inscription: 14 Sep 2019, 10:03
Messages: 13
DELTA a écrit:
En ce qui concerne le taux de réussite pour une prothèse avec un chirurgien "classique"
60 % de réussite
30 % kouci kouca :arrow:
reste 10 % qui ne se seraient pas fait opérer s'ils avaient pu connaitre le résultat ^^
dixit un des meilleurs spécialistes de Perpignan qui fait 260 opé par an et qui n'hésite pas
a livrer une brochure avec tous ces détails :!: ^^ avant l'opération :!: :!:


voila au moins un docteur qui ne fait pas de rétention d'info !
ce n'est pas super non plus comme résultat même si il conviendrait de savoir ce que veut dire couci/couca :) je me suis toujours demandé qu'est ce qu'une prothèse qui ne fonctionne pas ? ça coince, ça se déboîte, il y a une douleur résiduelle ?
j'ai croisé une personne l'autre fois, prothèse à 17 ans et il en avait 51 et me dit il faut que je la fasse remplacer (tu m'étonnes !) et il n'avait pas mal, juste qu'elle se mettait un peu de travers et accrochait à la marche, je pense que lui est dans les réussites :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 18 Sep 2019, 17:56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Aoû 2008, 09:55
Messages: 4130
Localisation: leucate
Je viens de discuter, chez CHINOOK, avec un ancien sportif, qui du côté gauche, a deux prothèses
genoux et hanche, et il me disait que sa prothèse du genou n'était pas efficace a 100%, peur
de trop appuyer dessus, gêne etc...D'ailleurs il arrête le fun définitivement et pourtant la JP
qu'il apportait pour la vente est super: double pads, gros volume donc pour le médium ou petit temps!
Il y a l'age et l'usure, soit métier, soit trop de sport. ^^
et en prime sacrée cicatrice !!
par kouci couca rien de positif à première vue sinon je pense qu'il les aurait mis dans les 60% :roll:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 21 Sep 2019, 11:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Fév 2006, 18:29
Messages: 1297
Localisation: Fos Sur Mer
Salut Laurent,

Comment savoir d'avance comment va se passer une intervention chirurgicale? quoi que tu fasses, même si toutes les précautions sont prises, personne ne peut dire qu'il n'aura pas de problème.

Je t'avoue que pouvoir simplement marcher sans souffrir aurait été pour moi une vraie satisfaction. Alors vu ce que je peux faire maintenant, c'est plutôt mieux que le loto!

Par contre, je pense qu'il ne faut s'engager dans ce genre d'opération qu'en toute conscience. Certaines personnes récupèrent beaucoup plus vite que d'autres. Moi, j'étais un cas assez grave. La rééducation m'a pris pratiquement 18 mois , pour oublier que j'avais une rotule. Mais j'ai repris le travail sans problème au bout de trois mois.
Il est impératif de ne pas être en surpoids et le docteur n'opère pas s'il pense que tu dois maigrir. Il ne pousse pas à opérer à tout prix, loin de là. J'ai un pote qui est allé le voir et qu'il a réussi à soigner sans passer par la case opération.
trekking s'est fait faire les deux genoux en même temps et ça a marché pour lui.

Tu vois, pas vraiment de possibilité de généraliser. Deux genoux pour moi aussi mais un après l'autre, et en toute connaissance de cause pour le deuxième.

Le mieux c'est de le rencontrer et de voir si tu as confiance en lui. Si tu ne le sens pas, faut pas le faire.

:wink:

_________________
Team Starboard-North amateur.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 21 Sep 2019, 12:41 
Hors ligne

Inscription: 14 Sep 2019, 10:03
Messages: 13
merci de vos réponses, clairement les opérations ne sont pas une science exacte et c'est aussi pour ça que je préfère voir un rhumato plutôt qu'un chirurgien, son arsenal est plus large (même si les chirurgiens ne poussent pas forcement à la conso).
comme dit, de mon coté, je ne pense pas recourir à ce docteur, je marche encore, j'ai eu une aggravation qui va peut être me faire changer d'avis en fonction de la suite des événements.
si j'étais vraiment coincé, le pb se poserait différemment.
je suis allé faire une prp visco cette semaine, rebelotte dans 15j et je mange avec mon kiné mercredi, comme je dis souvent, lorsque tu as le num perso de ton rhumato, de ton kiné ou de ton chir, ça craint ! j'ai les trois :)
j'en ai profité pour poser quelques questions,
déjà pour résumer, clairement ce docteur n'est pas apprécié du milieu semble t il (euphémisme au regard de ce qu'elle m'en à dit et que je vous épargne !), encore une fois, si c'était aussi catastrophique que ça, je pense qu'il serait interdit d'exercer.
elle m'a dit que l'étude de Montpellier ne donnait pas forcement de super résultats mais que celle de Strasbourg semblait assez prometteuse et qu'a 5 ans, il y ait des chances qu'un traitement validé et documenté soit accessible au grand public dans 5 ans, ça me parait très rapide, mais ça laisse un espoir :)
christine, tu dis avoir repris le travail au bout de trois, sans indiscrétion, qu'elle est il ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 23 Sep 2019, 13:43 
Hors ligne

Inscription: 13 Sep 2018, 09:59
Messages: 27
Bonjour,

Bon quelques nouvelles, pas les meilleures mais on va patienter encore on perd pas espoir, ça reste quelque chose de compliqué selon les personnes.

Donc pour faire simple j'ai pas beaucoup évolué depuis 6 mois, La flexion n'a jamais progressé malgré les séances chez la kiné.
J'ai échangé avec le docteur, la flexion forcée on zappe j'ai essayé a chaque fois ça passe pas, elle m'amène que douleur et difficulté pour la suite du travail.
Pour lui c'est les adhérences, et moi j'opte aussi pour la plaque qui doit aussi jouer son rôle de corps étranger, à voir quand je l'aurai plus.

Je dois me concentrer sur le renforcement musculaire en vue de l'opération, il me fera a nouveau une arthroscopie et effectuera les gestes adéquat selon ce qu'il trouvera.
J'ai donc rendez vous à Marseille le 6 novembre pour enlever la plaque de l’ostéotomie tibiale et a nouveau arthrolyse, coupe des adhérences,mais pas de PRP cette fois, et avec les frais supplémentaires que ça impliquera.
J'ai rendez vous pour la radio et l'IRM des ans au mois d'octobre à voir aussi au niveau régénération ce que ça va donner.

Je me ferai pas avoir cette fois en croyant qu' une séance de kiné tous les jours ça suffira même si je travaillais un peu à coté le genou.
J'ai donc pris un centre de rééducation de jour ou la prise en charge par les kinés sera plus aux alentours de 02 à 03h.
Ça restera a peu près compatible avec ma vie familiale (les enfants à déposer à récupérer etc etc)
je pars le matin je rentre début d aprem ou quelque chose s y rapprochant.

La seule chose qui m’inquiète pour le moment c'est l'autre genou qui un peu trop travailler en compensant et qui commence à montrer des signes de fatigue mais peut être rien de grave.

pour ceux qui ont regardé sur le site arthrosport le docteur ASSOR a remis un article au mois de juillet:

Juillet 2019
​(3) Les résultats, incidents et complications de la chirurgie régénérative thérapie cellulaire dans l'arthrose grave grade 3 et 4 du genou à 9 ans de recul (3) ​
Ainsi, comme décrits dans les posts précédents 1 et 2, la chirurgie régénérative de l'arthrose grave du genou est multiples, chirurgie à la carte avec une ou plusieurs chirurgies associées avec d'implanter cellules souches et/ou plaquettes concentrées PRP. Lorsque que voyez courir un patient plusieurs mois après sa chirurgie non prothétique de l'arthrose grave du genou, il faut savoir quel type d'intervention il a eu: arthroscopie arthrolyse simple? Associée avec ostéotomie? Ligament croisé? greffe de ménisque? Plus la chirurgie est lourde, plus les résultats sont long à obtenir (6 mois en moyenne); plus le patient est âgé, plus long est le résultat.
Les résultats toutes technique confondues sont de 92% de bons résultats, incluant même les greffes de ménisque, technique sensible. La prothèse de genou est du même ordre, mais avec 20% de gêne, inconfort, raideur (flexion réduite).
L'incident le plus fréquent est l'apparition des adhérences douloureuses (fibroses cicatricielles), par retard de rééducation, avec limitation de la mobilité du genou et de la rotule, toujours du au patient. Si on ne travaille par la flexion le premier mois, en se forçant à fléchir à plus de 130° dès les 2 premières semaines (sauf pour la greffe de ménisque, dont la flexion est limitée le premier mois), si on ne fait pas les manipulations anti adhérences de la rotule (bascule interne forcée), et du ligament latéral (valgus ou varus forcés), la mobilité est réduite et le genou est douloureux. C'est l'incident le plus fréquent. Il se traite simplement par la section des adhérences en sous cutanée, sans ouvrir, par une courte incision de quelques mm, avec mobilisation, sous anesthésie légère. C'est un geste simple qui fait partie de la technique, et que je ne considère pas comme une complication, mais comme une adaptation au retard de rééducation. Les quelques rares patients qui continuent d'être douloureux (flexion limitée, craquements, ..) sont ceux qui refusent d'être libérés de ces adhérences, qu'ils ont eux-même provoqué par les insuffisances de rééducation.
Une autre complication est la persistance de douleurs de la région de l'arthrose qui a été traitée selon la chirurgie à la carte. Si cette douleur persiste à plus de 6 mois (on considère que la régénération de cartilage se fait dans ce lap de temps), il s'agit le plus souvent de la persistance d'hyperpression de la région de l'arthrose, avec persistance d'un contact serré condyle-tibia ou os-os, malgré l'éventuelle ostéotomie, ou la libération systématique maintenant du ligament latéral interne. Soit l'ostéotomie a été insuffisante hypocorrectrice (rare), soit adhérences rétraction cicatricielle du ligament latéral interne. Dans ce cadre, le traitement est tout simplement de re-sectionner la face profonde du ligament latéral (interne ou externe) pour décomprimer décoapter condyle et tibia, et permettre la régénération: soit en sous cutanée, soit par arthroscopie selon les cas, avec complément de microforages et éventuelle thérapie cellulaire de complément.
Le fil conducteur de cette technique est de réaliser à tout prix une réduction de la pression de la région arthrosique pour permettre la régénération de cartilage.
Autre complication très rare: aggravation de l'arthrose après greffe de ménisque qui s'est résorbé, 1 cas actuel; qui sera traité par une nouvelle greffe.
Des cas d'infections ont été relevés, rares; traitées par lavage sans ouvrir, (sans arthrotomie, qui est à éviter absolument), en sous cutanée par l'ancienne voie externe d'arthroscopie, avec curetage, drain à demeure et antibiotiques adaptés; sans grever dans la majorité des cas les résultats. Un seul cas de raideur, avec lésion tendon rotulien; et 1 cas de raideur d'un patient traité par ouverture chirurgicale dans un autre centre hospitalier.
En résumé, l'incident le plus fréquent est l'apparition d'adhérences cicatricielles qui gênent la mobilité genou-rotule, douloureuses, sur retard de rééducation. Elles sont aussi favorisées par l'utilisation excessive de la glace, qu'il faut proscrire; et il est utile de laisser le genou enflé les premiers mois, pour réduire le risque d'adhérences.

Bon le résumé de tout ça si je dois l'appliquer à moi même c'est que j'ai pas assez bossé selon ses dires, car la glace et les anti inflammatoires jusqu’à 06 mois je me suis obligé a pas les utiliser, j'avoue que tout ça me laisse perplexe.

En parallèle j’essaie de modifier l'alimentation pour réduire les inflammations et perdre du poids. (jeune intermittent, sans gluten, sans laitages etc etc)

Donc au prochain épisode.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 23 Sep 2019, 16:44 
Hors ligne

Inscription: 31 Jan 2018, 11:15
Messages: 27
Je suis également sur cette piste de l'alimentation "non-encrassante", qui si appliquée à la lettre devrait être très efficace, à en lire les témoignages des patients de Jean Seignalet.

L'idéal serait d'éviter tout aliment cuit au dessus de 110°C!! pour éviter les substances de Maillard. Ce qui signifie aucune céréale! car toutes sont cuites à très haute température

Je sais: c'est pratiquement irréalisable...sauf à investir dans un four basse température. A suivre...

Bon courage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 23 Sep 2019, 19:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Fév 2006, 18:29
Messages: 1297
Localisation: Fos Sur Mer
laurent95 a écrit:
christine, tu dis avoir repris le travail au bout de trois, sans indiscrétion, qu'elle est il ?


Bpnsoir Laurent,

J'ai repris le travail au bout de trois mois à chaque fois, sans problème, tout en continuant la rééducation à côté. :wink:

_________________
Team Starboard-North amateur.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 24 Sep 2019, 08:13 
Hors ligne

Inscription: 14 Sep 2019, 10:03
Messages: 13
excuses moi Christine, il manquait un mot dans ma phrase, je voulais juste savoir ton métier ou le type de métier (bureau assis ou debout marchant).
dans mon cas, c'est debout, assis, marchant, à genou, accroupis :) bon j'avoue que maintenant c'est debout et assis par terre ou sur un tabouret de pécheur, le tabouret fait rire les clients, mais les jeans aiment moins le coté assis par terre :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 24 Sep 2019, 08:32 
Hors ligne

Inscription: 14 Sep 2019, 10:03
Messages: 13
pageski a écrit:
Bonjour,

Bon quelques nouvelles, pas les meilleures mais on va patienter encore on perd pas espoir, ça reste quelque chose de compliqué selon les personnes.

Donc pour faire simple j'ai pas beaucoup évolué depuis 6 mois, La flexion n'a jamais progressé malgré les séances chez la kiné.
J'ai échangé avec le docteur, la flexion forcée on zappe j'ai essayé a chaque fois ça passe pas, elle m'amène que douleur et difficulté pour la suite du travail.
Pour lui c'est les adhérences, et moi j'opte aussi pour la plaque qui doit aussi jouer son rôle de corps étranger, à voir quand je l'aurai plus.

Je dois me concentrer sur le renforcement musculaire en vue de l'opération, il me fera a nouveau une arthroscopie et effectuera les gestes adéquat selon ce qu'il trouvera.
J'ai donc rendez vous à Marseille le 6 novembre pour enlever la plaque de l’ostéotomie tibiale et a nouveau arthrolyse, coupe des adhérences,mais pas de PRP cette fois, et avec les frais supplémentaires que ça impliquera.
J'ai rendez vous pour la radio et l'IRM des ans au mois d'octobre à voir aussi au niveau régénération ce que ça va donner.

Je me ferai pas avoir cette fois en croyant qu' une séance de kiné tous les jours ça suffira même si je travaillais un peu à coté le genou.
J'ai donc pris un centre de rééducation de jour ou la prise en charge par les kinés sera plus aux alentours de 02 à 03h.
Ça restera a peu près compatible avec ma vie familiale (les enfants à déposer à récupérer etc etc)
je pars le matin je rentre début d aprem ou quelque chose s y rapprochant.

La seule chose qui m’inquiète pour le moment c'est l'autre genou qui un peu trop travailler en compensant et qui commence à montrer des signes de fatigue mais peut être rien de grave.

pour ceux qui ont regardé sur le site arthrosport le docteur ASSOR a remis un article au mois de juillet:

Juillet 2019
​(3) Les résultats, incidents et complications de la chirurgie régénérative thérapie cellulaire dans l'arthrose grave grade 3 et 4 du genou à 9 ans de recul (3) ​
Ainsi, comme décrits dans les posts précédents 1 et 2, la chirurgie régénérative de l'arthrose grave du genou est multiples, chirurgie à la carte avec une ou plusieurs chirurgies associées avec d'implanter cellules souches et/ou plaquettes concentrées PRP. Lorsque que voyez courir un patient plusieurs mois après sa chirurgie non prothétique de l'arthrose grave du genou, il faut savoir quel type d'intervention il a eu: arthroscopie arthrolyse simple? Associée avec ostéotomie? Ligament croisé? greffe de ménisque? Plus la chirurgie est lourde, plus les résultats sont long à obtenir (6 mois en moyenne); plus le patient est âgé, plus long est le résultat.
Les résultats toutes technique confondues sont de 92% de bons résultats, incluant même les greffes de ménisque, technique sensible. La prothèse de genou est du même ordre, mais avec 20% de gêne, inconfort, raideur (flexion réduite).
L'incident le plus fréquent est l'apparition des adhérences douloureuses (fibroses cicatricielles), par retard de rééducation, avec limitation de la mobilité du genou et de la rotule, toujours du au patient. Si on ne travaille par la flexion le premier mois, en se forçant à fléchir à plus de 130° dès les 2 premières semaines (sauf pour la greffe de ménisque, dont la flexion est limitée le premier mois), si on ne fait pas les manipulations anti adhérences de la rotule (bascule interne forcée), et du ligament latéral (valgus ou varus forcés), la mobilité est réduite et le genou est douloureux. C'est l'incident le plus fréquent. Il se traite simplement par la section des adhérences en sous cutanée, sans ouvrir, par une courte incision de quelques mm, avec mobilisation, sous anesthésie légère. C'est un geste simple qui fait partie de la technique, et que je ne considère pas comme une complication, mais comme une adaptation au retard de rééducation. Les quelques rares patients qui continuent d'être douloureux (flexion limitée, craquements, ..) sont ceux qui refusent d'être libérés de ces adhérences, qu'ils ont eux-même provoqué par les insuffisances de rééducation.
Une autre complication est la persistance de douleurs de la région de l'arthrose qui a été traitée selon la chirurgie à la carte. Si cette douleur persiste à plus de 6 mois (on considère que la régénération de cartilage se fait dans ce lap de temps), il s'agit le plus souvent de la persistance d'hyperpression de la région de l'arthrose, avec persistance d'un contact serré condyle-tibia ou os-os, malgré l'éventuelle ostéotomie, ou la libération systématique maintenant du ligament latéral interne. Soit l'ostéotomie a été insuffisante hypocorrectrice (rare), soit adhérences rétraction cicatricielle du ligament latéral interne. Dans ce cadre, le traitement est tout simplement de re-sectionner la face profonde du ligament latéral (interne ou externe) pour décomprimer décoapter condyle et tibia, et permettre la régénération: soit en sous cutanée, soit par arthroscopie selon les cas, avec complément de microforages et éventuelle thérapie cellulaire de complément.
Le fil conducteur de cette technique est de réaliser à tout prix une réduction de la pression de la région arthrosique pour permettre la régénération de cartilage.
Autre complication très rare: aggravation de l'arthrose après greffe de ménisque qui s'est résorbé, 1 cas actuel; qui sera traité par une nouvelle greffe.
Des cas d'infections ont été relevés, rares; traitées par lavage sans ouvrir, (sans arthrotomie, qui est à éviter absolument), en sous cutanée par l'ancienne voie externe d'arthroscopie, avec curetage, drain à demeure et antibiotiques adaptés; sans grever dans la majorité des cas les résultats. Un seul cas de raideur, avec lésion tendon rotulien; et 1 cas de raideur d'un patient traité par ouverture chirurgicale dans un autre centre hospitalier.
En résumé, l'incident le plus fréquent est l'apparition d'adhérences cicatricielles qui gênent la mobilité genou-rotule, douloureuses, sur retard de rééducation. Elles sont aussi favorisées par l'utilisation excessive de la glace, qu'il faut proscrire; et il est utile de laisser le genou enflé les premiers mois, pour réduire le risque d'adhérences.

Bon le résumé de tout ça si je dois l'appliquer à moi même c'est que j'ai pas assez bossé selon ses dires, car la glace et les anti inflammatoires jusqu’à 06 mois je me suis obligé a pas les utiliser, j'avoue que tout ça me laisse perplexe.

En parallèle j’essaie de modifier l'alimentation pour réduire les inflammations et perdre du poids. (jeune intermittent, sans gluten, sans laitages etc etc)

Donc au prochain épisode.


le moins que l'on puisse dire, c'est que la diplomatie n'est pas son fort ! il a peut être raison (même si comme il le dit très bien tout ça est tellement complexe que c'est du cas par cas donc accuser de fainéantise les patients semble un peu simpliste), mais c'est un peu raidement énoncé... mon doc est très direct et j’apprécie ça, mais on se connait, on se parle dans son cabinet ou tout peut être expliqué/développé après.

concernant le régime, si je puis me permettre, un nutritionniste peut être rentable, tant sur l'efficacité que sur le soutien psy, tu risques de partir dans 25 pistes différentes qui peuvent se compléter ou s'opposer et éventuellement te carencer, le moral aussi est un facteur plus qu'important et manger mal des trucs ou l'on ne se fait pas plaisir, même si c'est efficace pour le poids, ça risque de t'enlever une partie de ta "gniaque" :) un nutritionniste saura normalement limiter ta frustration.

bon courage, de mon coté, je n'ai pas encore ce courage de me lancer dans un régime car je sais que c'est un mini de deux ans et mon moral s'enfuit d'avance !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 24 Sep 2019, 16:21 
Hors ligne

Inscription: 13 Sep 2018, 09:59
Messages: 27
Bernard35 a écrit:
Je suis également sur cette piste de l'alimentation "non-encrassante", qui si appliquée à la lettre devrait être très efficace, à en lire les témoignages des patients de Jean Seignalet.

L'idéal serait d'éviter tout aliment cuit au dessus de 110°C!! pour éviter les substances de Maillard. Ce qui signifie aucune céréale! car toutes sont cuites à très haute température

Je sais: c'est pratiquement irréalisable...sauf à investir dans un four basse température. A suivre...

Bon courage


Oui je connais bien le sujet, j'ai son livre l'alimentation ou la 3eme médecine. Mais ça va plus loin que la simple cuisson au dela de 110*, pas de produits laitiers, peu de céreales, trop modifié au cours du temps (nombre de chromosomes différent des semences ancestrales donc moins bien assimilable par notre organisme qui lui évolue pas à la même vitesse), la cuisson bien sur. Et c'est une histoire de rémission et pas de guérison donc à faire tout le temps.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 24 Sep 2019, 16:36 
Hors ligne

Inscription: 31 Jan 2018, 11:15
Messages: 27
Tout à fait d'accord! et pas d'aliments modifiés!!!!
A mon sens, le principal problème reste la température de cuisson car on peut plus facilement vérifier l'absence de produits laitiers et de céréales que de manger peu cuit, surtout si l'on est invité...
Si une alimentation encrasse, elle encrasse tout le temps!

Si tu regardes dans son livre les 2 témoignages sur l'arthrose, Seignalet dit bien qu'il n' pas fait une chose qui devrait être faite surtout sur les patients qui ont appliqué scrupuleusement son alimentation originelle pendant au moins 18 mois et qui ont vu leurs articulations (genou et hanche de mémoire) redevenir indolores et fonctionnelles, c'est de mesurer l'interligne articulaire, qui du coup devrait ré-augmenter! Si cela était observé, sa théorie serait scientifiquement vérifiée pour la dégénérescence des cartilages.

Seignalet dit bien que selon lui, le cartilage fabriqué par les ostéocytes encrassés (par l'alimentation moderne) n'est pas de bonne qualité, ce qui fait qu'il est dégradé plus vite qu'il n'est synthétisé.
Il ajoute que les ostéocytes "décrassés" devraient de nouveau être capables de reproduire du véritable cartilage hyalin.
Je vais essayer de copier ces passages et de les coller ici ce soir, uniquement afin de ne pas altérer ses écrits.
Bonne fin de journée.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 24 Sep 2019, 16:42 
Hors ligne

Inscription: 13 Sep 2018, 09:59
Messages: 27
laurent95 a écrit:
Bonjour,

le moins que l'on puisse dire, c'est que la diplomatie n'est pas son fort ! il a peut être raison (même si comme il le dit très bien tout ça est tellement complexe que c'est du cas par cas donc accuser de fainéantise les patients semble un peu simpliste), mais c'est un peu raidement énoncé... mon doc est très direct et j’apprécie ça, mais on se connait, on se parle dans son cabinet ou tout peut être expliqué/développé après.

concernant le régime, si je puis me permettre, un nutritionniste peut être rentable, tant sur l'efficacité que sur le soutien psy, tu risques de partir dans 25 pistes différentes qui peuvent se compléter ou s'opposer et éventuellement te carencer, le moral aussi est un facteur plus qu'important et manger mal des trucs ou l'on ne se fait pas plaisir, même si c'est efficace pour le poids, ça risque de t'enlever une partie de ta "gniaque" :) un nutritionniste saura normalement limiter ta frustration.

bon courage, de mon coté, je n'ai pas encore ce courage de me lancer dans un régime car je sais que c'est un mini de deux ans et mon moral s'enfuit d'avance !


Tout à fait ça reste complexe, je ne le blâme pas. Je retente ma chance on va dire d’où le choix d'un centre de rééducation.
Je parle pas de restriction alimentaire comme on peut l'imaginer avec la frustration qui ira avec, mais plutôt de bon choix des aliments pour réduire les inflammations (alcalins et pas acidifiant, utilisation d’épices comme le curcuma).
Le jeune intermittent va dans ce sens contre la frustration.
Les nutritionnistes ne me semblent pas formés dans l'optique alimentation anti inflammatoire.
Le coté PSY c'est vrai faut pas l'oublier, c'est clair que question joie de vivre quand on enlève ce qu'on aime c 'est compliqué.
La perte de poids bien sur c'est pour alléger les genoux mais je suis pas en surpoids donc pas pressé de ce coté la et trop vite ça sert a rien car effet yoyo.
Après des pistes j en ai plein mais faut effectivement tout testé et ça peut être long.
Les naturopathes, le jeune hydrique mais je m'égare et j'en suis pas encore rendu la.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Usure des cartilages du Genou(Grade 4) Gonarthrose
MessagePosté: 24 Sep 2019, 16:51 
Hors ligne

Inscription: 13 Sep 2018, 09:59
Messages: 27
Bernard35 a écrit:
Tout à fait d'accord! et pas d'aliments modifiés!!!!
A mon sens, le principal problème reste la température de cuisson car on peut plus facilement vérifier l'absence de produits laitiers et de céréales que de manger peu cuit, surtout si l'on est invité...
Si une alimentation encrasse, elle encrasse tout le temps!

Si tu regardes dans son livre les 2 témoignages sur l'arthrose, Seignalet dit bien qu'il n' pas fait une chose qui devrait être faite surtout sur les patients qui ont appliqué scrupuleusement son alimentation originelle pendant au moins 18 mois et qui ont vu leurs articulations (genou et hanche de mémoire) redevenir indolores et fonctionnelles, c'est de mesurer l'interligne articulaire, qui du coup devrait ré-augmenter! Si cela était observé, sa théorie serait scientifiquement vérifiée pour la dégénérescence des cartilages.

Seignalet dit bien que selon lui, le cartilage fabriqué par les ostéocytes encrassés (par l'alimentation moderne) n'est pas de bonne qualité, ce qui fait qu'il est dégradé plus vite qu'il n'est synthétisé.
Il ajoute que les ostéocytes "décrassés" devraient de nouveau être capables de reproduire du véritable cartilage hyalin.
Je vais essayer de copier ces passages et de les coller ici ce soir, uniquement afin de ne pas altérer ses écrits.
Bonne fin de journée.


Oui je veux bien j'ai prêté mon livre je me souviens plus de cette histoire d'interligne articulaire. Merci
Pour la cuisson je suis entrain de voir pour tester des pains essenes. Dans le commerce ils sont cher mais ils sont cuit a 80 degrés. bon il faut que les graines germent et qu'elles soient compatibles seignalet bien sur. Tant que j 'arrive pas à l'Orthorexie : l’obsession du manger sain lol ça ira. Et puis faut se lâcher de temps en temps.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 756 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49 ... 51  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com