Nous sommes le 23 Sep 2021, 09:35

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: syndrome des loges musculaires chronique
MessagePosté: 10 Fév 2010, 19:57 
Hors ligne

Inscription: 10 Fév 2010, 19:53
Messages: 5
Bonjour à tous,

Je suis étudiant kiné et dans le cadre de mes études je dois rédiger un mémoire. Ce mémoire a pour but de trouver une alternative à la chirurgie pour le syndrome des loges chronique et à en prévenir entre autre grâce à des moyens kinésithérapiques.

Comme certains le savent peut-être, cette "pathologie" est la plus présente en motocross et windsurf et est décrite, par ceux qui l’ont, telle que : tétanie des avant-bras, des doigts ; douleur en étau au niveau de l’avant-bras ; avant-bras qui gonflent ; certains ont des troubles sensitifs dans les doigts. En gros, on n’arrive plus à tenir son wish. Et avec une évolution qui se fait sur plusieurs années : pour prendre mon exemple, il y a 5 ans je tétanisais au bout de 2h d’entrainement et ça se dissipait assez vite et cet été, ça tétanisait au bout de 10 minutes et mettait plus de temps à se dissiper.

Il faut savoir que l'évolution la plus critique étant des troubles neuro-musculaires et nécrose musculaire pouvant aboutir à des troubles fonctionnels de la main !

Explications : les muscles sont répartis par groupes dans des loges délimitées par une aponévrose (tissus moins extensible que les muscles). Lorsque les muscles travaillent, ils augmentent de volume mais l’aponévrose va résister à un certain moment. Ce qui entraine la compression des nerfs et des vaisseaux sanguins et qui diminue l’apport nutritif des muscles. Un œdème se crée, les muscles trouvent un autre moyen pour se nourrir (glycolyse anaérobie) qui produit de l’acide lactique qui provoque, à la suite d’autres procédés, le gonflement des cellules musculaires. On se retrouve dans un cercle vicieux.
C’est un peu le principe de la combinaison intégrale qui vous sert les avant-bras, seulement, ça peut aussi arriver en naviguant en short !

Bien sur, je ne veux pas faire d'hypocondriaques mais seulement recueillir des témoignages de personnes ayant eu ce syndrome et informer de son existence.

Il m'intéresserait de savoir comment vous l'avez découvert, les symptômes, si vous avez eu recourt à des traitements (kiné, chirurgicaux, etc...), connaitre vos pressions au repos et à l'effort si vous les avez, savoir dans quelle discipline ça apparaissait, votre âge, le nombre d'heures de navigation par semaine et n'hésitez pas à me donner d'autres détails qui vous passent par la tête.

Si quelqu'un pense avoir les symptômes d'un syndrome des loges, accepterait-il de tester des moyens thérapeutiques kinésithérapiques et de me faire part de l'évolution pour savoir si ces moyens ont été efficaces ?

Si vous ne souhaitez pas répondre sur ce forum pour raison personnelle ou si vous avez des questions à me poser, je vous laisse mon adresse : flambardromain@yahoo.fr

Je tiens à préciser que l'anonymat sera respecté dans mon mémoire.

Je vous remercie pour vos réponses et votre aide.

Romain


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Fév 2010, 20:53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Jan 2010, 20:23
Messages: 1855
Localisation: A 1h30 de la Zélande.
j'ai les symptômes,mais uniquement au saut du lit,effectivement ça gonfle et puis plus rien après 10 minutes ,c'est grave docteur :lol:

Non plus sérieusement,je pensais que c'était du à un manque de magnésium,un corps mal hydraté,un muscle mis à contribution avec des poses ,courtes et répétées.
A l'époque ou j'étais para-commando en Belgique,nous avions régulièrement ce type de symptôme lorsque nous faisions des speed marches et il était conseillé,afin d'éviter l'accumulation d'acide lactique,de ne pas réduire la cadence,ne pas s'arrêter pendant l'effort et repartir aussi vite.(par exemple,courir 5km,marcher 2minutes puis repartir)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Fév 2010, 21:04 
Hors ligne

Inscription: 10 Fév 2010, 19:53
Messages: 5
on va dire que 10 minutes c'est une bonne performance ! :lol:

ça arrive aussi aux jambes en effet (course à pied, ski de fond...) mais dans le cas de la planche, par exemple, on a l'impression de se retrouver avec la force d'un gamin de 3 ans.

Et pour l'avoir eu, le fait de faire des pauses n'a pas était une solution.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Fév 2010, 23:49 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Nov 2004, 19:21
Messages: 8218
Localisation: Bolos Beach
Hi,

Tu dois peut etre le savoir mais Mathieu BONO ( F-6 ) , le president de l'AFF ( toujours ? ) et competiteur de haut niveau en Windsurf s'est fait opérer pour ce probleme ( modification / agrandissement de l'aponévrose , je me trompe peut etre ) il pourra surement t'apporter quelque chose.

Moi je me suis posé la question de savoir si j'avais ce syndrome mais de la a le faire diagnostiquer c'est une autre etape et se faire opérer encore une autre !

En ce qui me concerne apres quelques jours de nav intensive cela part , mais a chaque reprise j'ai ce probleme , comme je le dis entre tétanie classique de reprise, avant bras comprimé a cause d'une combi trop sérrée et reel syndrome des loges c'est délicat de savoir.

Yann

_________________
Cliquez la : TEST ZONE GUN SAILS GSR 2019

Cliquez la : TEST ZONE ALF Custom Fins 2019

Cliquez la : Ca Navigue à Gruissan


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 11 Fév 2010, 00:54 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2007, 19:25
Messages: 695
Localisation: 59
Salut romain.
Je connais un petit peu ton sujet.
Je suis ostéo et j'ai bossé pour une équipe de motocross (HONDA-Potizec) à la fin de mes études.
Autant dire que bosser avec des pilotes pro de motocross c'est quasimment que des problèmes de syndrôme des loges du matin au soir...
Et j'ai essayé des tas de trucs (j'ai faillit en faire mon mémoire), et comme j'ai pas mal bossé là dedans j'ai une étudiante qui m'a pris comme maître de mémoire pour son travail qui porte sur: "les possibilités de traitements non chirurgicaux du syndrôme des loges chez le pilote de motocross..."
Donc j'ai repris quelques recherches sur le sujet, et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est pas évident!
Pour tous les cas que j'ai vu, le seul traitement qui a été sgnificativement efficace pour un patient atteint d'un syndrôme des loges qui avait tendance à s'aggraver, c'est l'opération...
Seuls les syndrômes des loges peu marqué ou qui n'avaient pas de tendance à s'aggraver pouvaient être significativement amélioré par des drainages, libération des articulation sterno et acromio-claviculaire (pour le retour veineux), décompaction membranne inter-osseuse de l'avant bras, inhibition du long supinateur, travail en fascia sur les aponévroses des loges de l'avant bras etc.
Bref, si jamais tu as quelques questions, n'hésites pas à me contacter (même si je n'aurais pas grand chose à t'apprendre, les syndrôme des loges étant assez "ingrat" pour les praticiens mauels...) en MP, je te filerai mon tel.
Bon courage

_________________
1m92 - 105kg
Slalom: falcon/blade
Vague: exocet/pryde search


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 11 Fév 2010, 10:37 
Hors ligne

Inscription: 10 Fév 2010, 19:53
Messages: 5
merci Yann. En effet, j'avais pensé à le contacter, il pourra peut-etre me donner quelques infos.
Et pour tes symptomes, si ça part au bout de plusieurs nav', je pense que tu n'a pas à t'inquiéter.

Fix, je voudrais bien ton numéro car la méthode ostéo m'intéresse aussi.

Je sais qu'en général quand on apprend qu'on a un syndrome des loges, il est déjà bien installé mais je pense qu'en le sensibilisant et en proposant quelques exercices aux entraineurs dans les pôles espoirs ou clubs, on pourrait peut-etre l'éviter. Je ne sais pas si tu connais la Méthode Mézières en kiné ? ah mon avis ça pourrait peut-être fonctionner.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 15 Fév 2010, 01:32 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Aoû 2009, 09:58
Messages: 1032
Localisation: Vive le Brusc. 83.
Je ne sais pas si je rentre dans ton modéle , mais aprés un accident de voiture ou un "je nous vous avez pas vu "m'a refait le coffre arriére du break, je ne pouvais plus naviger car aprés un temps de navigation, je perdais toutes mes forces sur les bras; Surtout visible au waterstart, lors de l'arrachage de l'eau.


Pour faire court, j'ai fini chez un ostéo.
Il m'a pris le pouls sur le poigné et à ma grande surprise, quant il montait mon bras, le pouls disparaisait; Ce qui est embétant en planche oû on à tout le temps les bras en l'air;
A la fin de la premiére séance, c'était revenu sur le bras gauche et à la deuxieme sur les deux bras.
Quant à savoir ce qu'il m'a fait , je suis pas ostéo, mais pas de manip brutal.

Maintenant je vais le voir régulierement et je lui envois tous mes copains.

_________________
Patrick airide 125, Horue tiny 110
Phantom Iris x 6,6 et 5,8. Duotone super héro 5. 4,2. 3,4.
AL360 et Slim
Foil F4


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 15 Fév 2010, 16:19 
Hors ligne

Inscription: 10 Fév 2010, 19:53
Messages: 5
suite à un traumatisme c'est possible que ça le déclenche.

si tu le vois encore, je veux bien que tu lui demandes, s'il s'en souvient, ce qu'il t'a fait et ce que d'après lui tu avais.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com