Nous sommes le 23 Sep 2021, 09:09

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Come back après 25 ans
MessagePosté: 21 Juil 2021, 21:00 
Hors ligne

Inscription: 01 Sep 2014, 21:34
Messages: 1212
Localisation: Paris XII
hypersonic a écrit:
bigrocky74 a écrit:
Ca devrait aller avec cette starboard go de 155 l,

pont en mousse Eva 85/ de large nickel pour débuter

39 noeuds en v max pour la 155 avec un Mimich au wish, une bonne marge de progression :roll:


100% d'accord.

Go !

Désolé les gars, c’était une GO 122 prêtée par Nausicaa pour le challenge national associé à la planche.

Et ce bon Mimich n'a fait qu'un très honorable 35.93 sur le spot de Vauville dans du 25/35 Noeuds avec l'aileron Drake 40 d'origine.

Image

A sa décharge il n'avait qu'une modeste RS3 5.8 pour les petits 110 Kg qu'il faisait à l'époque ( 1.94 quand même )

Pour info il a bien fait plus de 39 nœuds ce jour la, mais avec sa TB2 58 fétiche.


Classement complet des Vmax lues 29/05/2009 :
1er : Michel Rebière 39,8nds
2ème : Sebastien Pagnier 39.5nds
3ème : Yann Mathet 38.5
4ème : Mathieu Levos 37.x (à confirmer suite à son départ précipité)
5ème ex-aequo : CyberfastFred & AntoineVerhaeghe 36.4nds
7ème : Phil95 33.0nds
8ème :Diabolo 32.4nds
9ème : Tolosa 30.4nds
10ème : Dédéclem 30.3nds
11ème : Soto 29,5nds
12ème : Lulla 29.21nds
13ème : XOff 29,xnds

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Come back après 25 ans
MessagePosté: 21 Juil 2021, 21:23 
Hors ligne

Inscription: 29 Aoû 2005, 19:30
Messages: 785
Localisation: Rennes-Carnac-Penvins
Pour les 39,3 avec la 122, c’était moi le coupable a l’époque… 8)
Très bons flotteurs ces gammes, encore meilleure en future….


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Come back après 25 ans
MessagePosté: 22 Juil 2021, 09:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Aoû 2007, 09:44
Messages: 934
Localisation: 14
Si l'on veut corriger quelques détails sur le record de Mimich, je pense que c'est La Clinique de la Planche (autre surfshop de Caen et revendeur historique des Starboards) qui prêtait les GO 122 :wink:
Pour en revenir au sujet de ce post, un flotteur large avec dérive et pont recouvert de mousse est préférable.
Une AHD Sealion XL (ou Summerboard) peut faire l'affaire avec un aileron central pour faire office de mini-dérive. Utilisable en stand-up une fois que le fiston aura progressé.
Rarissimes mais très intéressantes, les AHD FreeDiamond 77, 87 et FastForward Forward 145 et 160 mais pas de pont recouvert d'un pad (sauf versions Inspiro). Les BIC Nova avaient aussi un pont recouvert d'un pad.
Les Blue Velvet également.
Et évidemment les BIC 293 et 148. Éviter les Beach chez ce fabricant : lourdes et au pont glissant.

Si tu peux offrir quelques heures de cours à ton fils, ça lui permettrait de:
. Débuter avec du matos adapté
. Profiter d'une pédagogie adaptée
. Bénéficier de l'émulation des autres jeunes du même cours

_________________
Matos : AHD Fury 95, Sealion XL
XT DESIGN Free Slalom 110
ELIX R1X L 130
THE LOFT : Racing Blade 9,5 / SwitchBlade 8,5 & 6,8 & 5,8 / Lip Wave 5,7 & 5,0 & 4,5
EZZY : Lion 7,5 / Cheetah 6,5


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Come back après 25 ans
MessagePosté: 22 Juil 2021, 10:47 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Aoû 2007, 09:44
Messages: 934
Localisation: 14
Mes réponses étaient vraiment ciblées pour permettre à ton fils de débuter sans trop galérer.
Par contre, ces propositions répondent moyennement à ton souhait d'utiliser le même flotteur pour toi.
Difficile (mais pas totalement impossible ) de débuter sur un flotteur freeride de 120 - 130 litres avec le gabarit du fiston.

L'avantage du stage est qu'il aura bien progressé en 1 semaine avec du matos 100% débutant et pourra aborder un flotteur un peu moins stable (genre BIC T148 / T283 ou GO 133 / 144) sans être définitivement dégoûté.

Mais tu ne trouveras pas dans ces flotteur les sensations de vitesse d'une Mistral Energy. Les sensations seront asseptisées. :(

_________________
Matos : AHD Fury 95, Sealion XL
XT DESIGN Free Slalom 110
ELIX R1X L 130
THE LOFT : Racing Blade 9,5 / SwitchBlade 8,5 & 6,8 & 5,8 / Lip Wave 5,7 & 5,0 & 4,5
EZZY : Lion 7,5 / Cheetah 6,5


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Come back après 25 ans
MessagePosté: 23 Juil 2021, 04:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Déc 2005, 10:28
Messages: 1906
Localisation: Paulliac/Bretagne/le Jai
Ah ! Voila une réponse intelligente, utile et pleine de bon sens.

Le stage, voir plus tard l'inscription dans un club pratiquant les entraînements.

Beaucoup de pratiquants apprennent la "planche à voile" ou le windsurf de manière totalement empirique et n'acquiert selon moi pas les bons réflexes, voir des réflexes inverses à ceux qu'il faut avoir pour construire un bagage technique permettant de progresser.

Par exemple le départ au planning et l'accrochage dans les bouts de harnais.

Combien de pratiquants attendent le cul assiszris dans leur harnais que le planning arrive tout seul, accroché au harnais, les talons enfoncés dans le rail ?

Hors un moniteur de voile va t'imposer de réaliser les bonnes étapes dans le bon ordre et la bonne position de pieds.

Et cela me paraît très utile au delà du stage de s'inscrire dans un club, club qui pratique des entraînements, entrainements ou le moniteur est passionné de planche et ne se contente pas de faire de la garderie. (le BEES voile nécessite d'avoir pratiqué toutes les disciplines de la voile...enfin c'était le cas dans les années 90).

Le jibe est une étape parfois ardue ou il est utile d'avoir un regard extérieur et d'acquérir les bons appuis et le bon placement de voile.

Le saut (oui, j'ai compris vous autres, il en est pas là !), est aussi une étape ou il est important d'avoir la bonne position afin de décoller et non d'amortir l'appel.

Un stage a donc l'avantage certain de déjà, tester son appétence au windsurf, son niveau physique (à 17 ans, on encaisse beaucoup plus de difficultés et d'apprentissages techniques qu'à 50, si ! si !).

Passé ce stage et une fois son éventuelle appétence acquise, cela restreint déjà beaucoup plus le choix de la planche pouvant servir au "débutant", tout en étant amusante pour le papa expérimenté.

Personnellement, je me suis inscrit dès mes débuts dans un club, j'ai utilisé le matériel du club ...et la toute première planche que j'ai acheté était une planche de pur slalom.

Je ne dit pas que c'est un exemple a suivre (d'autant que j'ai vite complété cet achat par une planche de compétition aussi mais typée très petit temps), mais lorsque tu as les bonnes bases, c'est déjà plus facile.

Et puis, j'étais très jeune, comme l'est ton fils, donc j'étais très capable de relever des défis techniques et physiques que je ne relèverai certainement plus aujourd'hui !

Pour moi, si ton fils est passionné, il se mettra tôt ou tard au foil.

Le foil est en effet devenu une pratique extrêmement courante dans le petit temps et ... quasiment tout le monde s'y met. (Même les vieux ! ^^ ).

Donc autant prendre une planche qui lui permette (après un stage !) de faire autant du freeride/slalom que du foil.

Par contre, une planche ne peut pas tout faire : être plaisante pour le papa expérimenté tout en étant une planche débutant.

C'est pour cela que je t'ai recommandé les constructions carbone.

Sur une Carve ou une Futura, cela rend le flotteur beaucoup plus "vivant".

Il est pour moi faux de penser qu'une construction carbone est moins solide qu'une construction verre. (c'est totalement faux concernant les customs par exemple et pour des tarifs souvent équivalents voir inférieurs à la série.).

Déjà, si tu ne mets pas de protections de wishbone et une longue protection en bas du mat, un débutant cassera tout et ce avec de bonnes catapultes.

Ensuite, dans les gros volumes, une planche prends d'autant plus de coups au portage et lors des manipulations quelle est lourde donc difficile a manipuler.

Enfin, d'une marque à l'autre, des disparités existent dans la construction et la solidité d'une planche carbone (et parfois même d'une année sur l'autre et ce pour la même marque !).

Par exemple, à volume équivalent, une JP Gold est plus lourde qu'une Starboard carbone...et crois moi la Starboard est plus solide.

Une planche ne peut pas tout faire.

C'est pour cela que devant ta double problématique, j'ai orienté mon conseil vers plusieurs choix.

C'est pour cela que le stage, me paraît être un très bon conseil et une étape indispensable et te permettant surtout de restreindre tes choix en matière de flotteur.

Concernant la planche qui a déclenché tant de réprobation...sache que personnellement, venant comme toi des flotteurs longs et étroits, j'ai acheté cette planche d'occasion à un type qui m'a affirmé n'avoir jamais réussi à la mettre au planning. (Ah ! Ah ! F4009 savait donc que c'était un oignon ....le traitre !!!! RHAAAAA !!!! ^^ ).

Sauf que...personnellement... dès le premier bord...moi elle est partie au planning et que ne crois pas le moins du monde être un pratiquant d'exception.

Lorsque l'on souhaite avoir peu de matériel, c'est une planche dotée d'une plage d'utilisation sans équivalent, moi je l'emmène partout, elle est compacte et se loge sans problème dans mon coupé (CLK ou 944) ou dans un voilier.

Je ne connais pas de meilleur compromis freerace en aileron et foil.... surtout si l'on considère que tu as un budget restreint.

Enfin, la forme de sa carène la rend très solide (j'ai involontairement fait un gros jump avec au Crotoy et cela s'est terminé sans aucun dommage alors qu'avec un flotteur "moderne" je serais probablement passé au travers de la planche).

Un autre choix concernant un flotteur "facile" mais qui a "du sang" pouvant convenir autant à un père aguerri qu'a un fils en pleine force de l'âge mais ayant la maîtrise des bases (planning/harnais/foostraps/jibe) me paraît être les carbonart et certaines RRD Xfire...mais ce ne sont pas la entendons nous bien des planches débutants.

Il me parait donc indispensable de faire commencer ton fils par un stage puis de faire un choix être le plaisir du père et le niveau et la capacité d'évolution du fils.

Bon bah voilà...j'en ai fait un roman comme d'habitude...mais bon... on ne se refait pas hein !

_________________
Quiver samouraï mk1 : Wingfoil F-One 6,6 + aile 220 et 1800, RRD Freeride air, recherche Red Paddle windsurf.

Quiver camping car : Exocet RS D2, JP crossback, Exocet windsup 11,8, F2 Comet 145.

Remorque : Exocet Xlongboard 11,5, Starboard Whooper extra, Starboard Carve 161, Exocet Windsup 10,2, Kona 10,5 TT, Starboard Hypersonic 133 wood, Kona 9,5 TT, Exocet Xwave 129, Kona mini Tanker TT, RRD Twin tip 65, AHD 70 NT, Naish Floater.

AHD 98NT, Ray 145 wood, cruiser wood convertible, Naish Javeline 17"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Come back après 25 ans
MessagePosté: 23 Juil 2021, 09:01 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Aoû 2007, 09:44
Messages: 934
Localisation: 14
Avec du matériel pour débutants, mes 2 fils réussissaient à partir et à revenir à l'issue de leur 1ère matinée de cours (plan d'eau bien plat).
Ça entretient immédiatement la motivation.

Ils n'en refont qu'occasionnellement mais ont des bonnes bases.

_________________
Matos : AHD Fury 95, Sealion XL
XT DESIGN Free Slalom 110
ELIX R1X L 130
THE LOFT : Racing Blade 9,5 / SwitchBlade 8,5 & 6,8 & 5,8 / Lip Wave 5,7 & 5,0 & 4,5
EZZY : Lion 7,5 / Cheetah 6,5


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com